Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Epître aux neufs Muses
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 08/06/2014 17:30 Title: Chapitre 1

Bonjour,
Dans le cadre du rangement Héron pour une optimisation de la recherche et de la lecture des textes, nous effectuons certains changements de catégories. Certaines catégories ont été ajoutées, d'autres modifiées.
Nous supprimons la « catégorie » Poésie pour la transformer en « genre narratif » Poésie. Ainsi, je reclasse ton texte dans le bon genre narratif. De plus, étant donné que le texte doit être classé dans une catégorie malgré tout, en fonction de la thématique, je le classe dans Contemporain.
Si cela te pose un souci et que tu souhaites discuter ce classement, tu peux toujours contacter l'équipe de modération ou moi-même.
Bonne continuation
Norya, modératrice du Héron

Reviewer: Edme Kleber Signé [Signaler ceci]
Date: 20/12/2010 00:34 Title: Chapitre 1

=D J'adore proprement !

* "Je dirais même plus : Proprement j'adore !" ajoutes Dupont, tandis que Dupond abat sa canne su la tête de son confrère pour lui avoir piqué sa réplique *

=D

Reviewer: Vifdor Signé [Signaler ceci]
Date: 19/12/2010 18:02 Title: Chapitre 1

"Venez, Muses! Entrez dans ma tente.
Venez et confirmons notre entente!"
J'aime bien ce passage. Un poème parfois un peu maladroit, mais avec également des passages qui rendent super bien. :)

Reviewer: lunalice Signé [Signaler ceci]
Date: 19/12/2010 02:29 Title: Chapitre 1

J'aime beaucoup! Je trouve que tout ce que tu as dit est très vrai.

Sauf peut-être...
"Ne puis-je ressembler à Francis Ponge?" Je ne sais pas si je doit te le souhaiter ^^ Vraiment, c'était de l'humour ou pas? Fin ça fait longtemps que je n'ai rien lu de lui, faudrait peut-être que je m'y remette...

Bravo pour ce poème ;)

Réponse de l'auteur: merci pour ton commentaire, ça fait plaisir. pour Francis Ponge mon premier argument est purement materiel: il me fallait quelque chose qui rime avec "plongent", et Ponge me permettait de jouer sur une pseudo homonymie (qui n'en est pas une à cause du l). ensuite, mon deuxième argument est plus réfléchi: le thème du devoir était les calembourgs et autres jeux de mot, or Ponge considérait l'écriture poétique comme un matériau qui servait à la jouissance du poète, l'écriture est donc pour lui un jeu, ce qui explique sa place dans ce poème dont le thème était les jeux d'écriture.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.