Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Un meurtre pour Noël
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 13:45 Title: 13 décembre: Où de vieilles rumeurs et un bonhomme de neige servent plus que tous les autres réunis

C'est amusant cette idée de boite aux lettres/cachette...

Aurel ne me semble pas tout à fait innocent. On sent qu'il caché quelque chose. Comme si on lui avait demandé de ne pas parler de telles ou telles choses... Le fait qu'il possède la clé de sa mère et que c'est fréquemment redit est assez suspect aussi ...

Bref, les pistes de croisent et le mystère se maintient !

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 13:30 Title: 12 décembre: Heureusement que pas tout ce qu'on souhaite devient réalité !

Ah... Est ce que le meurtre serait en lien avec un évènement du passé de Zoé et Mathieu qui impliquerait une personne encore inconnue qui serait extérieure à la famille Faure ? 

Oui oui je mène mon enquête aussi ^^ ... Je vais surtout continuer ma lecture !

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 09/07/2019 09:04 Title: 11 décembre: Il faut rouler trois fois sa langue dans la bouche avant de parler

Ce chapitre est très théâtral, ça donne le sourire même. J'ai trouvé la scène assez drôle ^^ ça fait du bien au milieu de cette histoire. Le personnage de Zoé me plaît bien ;) tout comme Augustine qui reste impassible et professionnelle.

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 08/07/2019 22:45 Title: 10 décembre: Entre ombre et lumière

Aargh j'ai comme l'impression qu'il y a plusieurs meurtriers... Enfin une personne pour le poison et une autre pour l'étranglement... Et puis on n'est pas à l'abri d'un nouveau personnage ayant un passé ou je ne sais quel lié avec la victime...

Oui désolée, cette review n'est pas très constructive mais j'avais envie de te faire partager mes impressions ;)

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 08/07/2019 17:55 Title: 9 décembre: Quand on a pas de tête, on a des jambes

Les interrogatoires s'enchaînent et toujours pas d'indices cruciaux. Ce n'est pas évident avec tous ces personnages. Tu arrives à maintenir du suspense, c'est bien mais j'ai hâte d'en découvrir d'avantage et de voir comment Augustine va se dépêtrer de toutes ces multiples infos

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 08/07/2019 17:45 Title: 8 décembre: Quand on ne se brosse pas les dents

Je ne connaissais pas la réplique qui t'a servi de thème. Je la trouve tout à fait juste et j'ai bien aimé comment tu l'as traité. Tout au long des chapitres, tu arrives à intégrer le thème avec naturel, il n'est pas superficiel et ça ne dessert pas du tout l'enquête : bravo !

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 08/07/2019 16:15 Title: 7 décembre: Quand les suspects disparaissent et les collègues partent en vacances

Je crois que je suis aussi déçue qu'Augustine d'apprendre que les gâteaux n'ont rien à voir avec le meurtre ! Mais en même temps, c'est normal qu'il y ait une fausse piste dans cette enquete. Tout ça pour dire que ce mystère autour des gâteaux est bien écrit, bien amené, bien construit. Bravo pour cette fausse piste ;)

Reviewer: Popobo Signé [Signaler ceci]
Date: 08/07/2019 16:04 Title: 6 décembre: La vérité est dans la bouche des enfants

Coucou carminny. Je profite du héron d'or pour continuer la lecture de ton histoire que j'avais lâchement abandonnée en plein milieu du calendrier de l'Avent. 

Je n'ai plus tous les détails de l'enquête en tête mais ça m'a fait plaisir de retrouver tes personnages. L'intrigue autour du meurtre et surtout de ces petits gâteaux de Noël me plaît toujours !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 07/07/2019 17:33 Title: 24 décembre: L'esprit de Noël

Elle reprend la place de pasteur ? Qu'est-ce qui fait qu'elle parvienne à reparler à ce moment-là ? Et j'ai une autre question en lien avec ça,qu'est-ce qui avait provoqué son mutisme ? Est-ce qu'il y a un lien avec la mort de son père ? Ce qui expliquerait qu'elle retrouve la parole lorsqu'elle reprend la place qui était celle de son père quelques années auparavant.

Comme je n'ai pas vraiment la chronologie en tête j'ai des difficultés à situer les choses. Age d'Augustine, date du decès du père,depuis combien de temps est-elle inspectrice, depuis combien de temps est-elle mutique ?...

Bravo à toi pour ce texte et ce calendrier de l'avent. Les thèmes choisis ne t'ont pas trop embêtée pour écrire ? Ou alors, est-ce qu'au contraire ça t'as donné des idées pour faire avancer l'énigme ?

Est-ce que c'était la première fois que tu écrivais sur Augustine Pinson ? Est-ce que tu comptes écrire de nouveau sur elle pour une nouvelle enquête ?

A bientôt

Bonne continuation

Réponse de l'auteur: Avec du retard, merci beaucoup pour tes commentaires, Caro !
Comme tu as découvert un peu plus Augustine, je ne vais pas répondre à tes questions, n'hésite pas à les reposer sur la nouvelle histoire mais je crois bien que tu t'es rapprochée de la vérité (mais à ce moment-là, aucune chronologie existait *sifflote*. Enfin ça fait comme si j'en avais une maintenant '^^).
Pour le calendrier, oui ce sont les thèmes qui ont entièrement orienté l'enquête.
Encore merci !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 07/07/2019 17:25 Title: 23 décembre: Il y a toujours des méchants plus méchant que d'autres

Donc en fait le pasteur a manipulé Margot en lui certifiant que Mathieu n'était pas un homme bien, qu'il n'était pas fidèle... comme ça elle a fini par comprendre qu'elle ne l'aurait jamais et se mettre en tête que puisqu'elle ne l'aurait jamais plus personne ne pourrait l'avoir.

Au début du discours tu t'es trompée tu as noté que Margot avait accompagné Aurel au village mais elle a accompagné Anouk.

Le pasteur en mode relou dernier acte. Décidemment il n'avait toujours pas compris qu'elle ne voulait réellement pas de lui. Deux coups bien placés et une arrestation plus tard devraient lui faire réaliser les choses. Et si jamais ce n'est pas le cas il aura le temps de le faire derrière les barreaux. "Peut-être qu'elle était mieux sans lui", non pas peut-être, c'est sûr qu'elle est mieux sans lui.

Les parents Faure ils ont fini par comprendre que leur fils n'était pase Saint qu'ils s'imaginaient ? Bon tu me diras ce n'est pas le moment le plus approprié vu qu'il vient de mourrir mais qu'ils puissent ouvrir les yeux sur ça serait pas mal aussi.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 07/07/2019 17:08 Title: 22 décembre: Quand toutes les pièces de puzzle s'assemblent

Augustine pense que le pasteur est derrière tout ça j'imagine. Elle finira bien par le coincer celui-là.

Le chapitre où tu fais le listing des potentiels coupables tu t'étais trompée sur le nom de famille de Margot tu avais mis Faure au lieu de Delain. J'avais oublié de le signaler dans mon commentaire sur ce chapitre.

Je veux bien qu'elle avoue le meurtre mais pour son mobile je ne suis pas sûre de l'avoir trop compris. En plus, pourquoi s'embêter à cueillir de la belladone dans une ruelle fréquentée quand elle en a à portée de main dans le jardin où elle loge ?

Est-ce que le chat a pu boire du chocolat chaud et se faire endormir par la belladone ?

Au début de l'histoire tu avais dit que c'était le chat de Ludivine et là c'est devenu celui de Philippe.

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 07/07/2019 16:56 Title: 21 décembre: De mythes et de faits

Il a l'air bien allumé aussi Bernard avec ses histoires de légende de malédiction du bosquet ! Le pire dans tout ça c'est que ça pourrait se tenir, il est mort devant la cheminée, là où il a fait brûler l'arbre qu'il a abbatu. La forêt s'est bien vengée en tout cas.

Par contre il y a un truc que je ne suis pas sûre d'avoir saisi. La façon dont Bernard raconte l'histoire c'est comme si cette maison était celle de Mathieu et non celle de ses parents ?

Si j'ai bien suivi,comme elle veut parler à Anouk, Margot et Paul, ça veut dire que c'est Margot qui aurait accompagnée Anouk au catéchisme et aurait été susceptible de rencontrer et parler au pasteur.

Pour monsieur Claude et sa haie, ça nous donne une autre source de belladone dans le village après le jardin des Faure. Retirer la haie juste après le meurtre je ne suis pas certaine que c'était la plus brillante des idées. S'ils n'avaient rien à se reprocher. Encore une fois le pasteur traîne dans tout ça et donne son avis...

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 07/07/2019 16:42 Title: 20 décembre: Une révélation venue du hasard

Le pasteur il rôde et en plus il a une clef ce gros malin. "Il rôde il rôde le pasteur,le pasteur du village, il rôde il rôde le pasteur, le pasteur très très curieux, il est passé par ici, il repassera par-là".

Quelqu'un a pu accompagner Anouk pour le catéchisme et a vu le pasteur qui rôdait peut-être autour de l'église à ce moment-là mdr. Sauf s'il était occupé à fouiner ailleurs dans le village mais comme il était attendu par les jeunes , j'imagine qu'il n'a pas dû s'aventurer trop loin...

Pour l'élément déclencheur qu'elle cherche je me demande ce que ça peut être : une discussion interceptée, une information glanée, un objet trouvé...

Je vais lire la suite pour voir ça !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 07/07/2019 16:25 Title: 19 décembre: On se dispute

Quand elle s'est lancée dans sa tirade Mélissa et que je me suis souvenue que le père de Zoé était présent dans la pièce j'ai trouvé qu'elle était sacrément gonflée. En plus son "elle est bien gentille" ce n'est pas cool.

En vrai ils ont tellement tous de bonnes raisons de l'avoir tuer qu'on a qu'à tous les enfermer et au moins ils arrêteront de nous saouler à tous s'accuser les uns les autres.

Rho il est relou le Paul on lui dit non mais il ne comprend rien à rien. D'ailleurs je suis d'accord sur le fait qu'il tourne un peu trop autour de l'affaire. Je ne serais pas étonnée qu'il y soit impliqué. En plus j'ai toujours en tête son insistance pour qu'il n'y ait pas d'autopsie. Il a mis ça sur le compte de ses croyances, mais mon oeil oui, je ne sais pas qui il a cru tromper avec un tel argument.

J'aurais été comme Augustine à la fin, ça m'aurait bien gonflée le "il fait ça pour la réputation de ton pére","finalement ton père aurait été très fier de toi"... bon, elle a le droit de vivre et respirer par elle-même...

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 07/07/2019 10:18 Title: 18 décembre: Ennemi numéro un de la victime

Pour les quatre femmes qui gravitaient autour de Mathieu Faure, Mélissa pensait à Erica, Zoé, Margot et sa mère Ludivine ? J'ai noté que lorsqu'elle parle de Margot elle dit "la petite qui le dévore des yeux". Ça ajoute encore plus de cheloutitude à notre histoire ça !

Pour sa balade en forêt elle a en effet croisé plein de monde. Ok pour le bracelet qu'elle lui a donné. En effet si Mathieu a des goûts de chiottes valait mieux qu'il ne choisisse pas le cadeau. Zoé aurait pu le prendre pour un nouvel affront de sa part. On apprend tout de même qu'il y a eu une embrouille, assez importante visiblement, au sein du couple Faure. Je ne sais pas si ça peut avoir un lien avec la possibilité de divorce futur. L'explicarion la plus simple, connaissant le bonhomme serait que Mathieu a été regarder ailleurs si l'herbe était plus fraîche. Il y avait le rapprochement évoqué avec Erica. Est-ce que c'est ça ?

Mélissa ressemble beaucoup à son père, est-ce qu'elle lui ressemble au point de savoir faire des petits bonhommes pain d'épices comme lui ? Car dans ce cas ceux retrouvés sur les assiettes pourraient être les siens. Dans l'optique où il y a bien eu un transfert de gâteaux entre Mélissa et Mathieu ce jour-là.
On n'a toujours pas la réponse encore mais vu qu'en fin de chapitre ils parlent de gâteaux je pense qu'Augustine va rebondir dessus. Enfin j'espère !

Paul et Bernard qui réapparaissent et souhaitent parler à l'inspectrice, je me demande bien pourquoi. Elle a tort en tout cas Mélissa quand elle dit qu'ils ne pouvaient pas savoir qu'Augustine serait là. Bernard le savait et on peut supposer qu'il a partagé cette info avec Bernard.

J'ai aussi noté que le chien de Mélissa est plus grand que Sénèque donc ce n'est pas lui les deuxièmes traces de pattes aperçues devant la maison des Faure.

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.