Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour La femme creuse
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 26/06/2021 18:28 Title: Le visage fendu en deux

Hmmm je suis un peu paumée avec le retour de cet homme sombre et l'entrée du fantastique dans le recueil, je me demande vraiment où tu veux aller avec ça et à quel point c'est central dans l'histoire, dans la vie de Tennessee...
Bref, pour le moment je m'interroge, mais sinon, tu nous plonges directement dans le bain (en même temps, 5 minutes avant la naissance, c'est normal) ; on a à peine eu le temps de souffler entre les deux chapitres que pouf, on reprend le travail et on retrouve la peur de Tennessee. Ce n'est pas mon chapitre préféré mais en même temps il m'interroge vraiment, genre la présence sombre m'a glacée, avec sa main sur la poitrine de Tennessee, alors que c'était la naissance de Zach et je voulais ce moment joyeux pour Jo et elle ! Bon, je suis curieuse de la suite, en tout cas tu ne manques pas d'idées !



Réponse de l'auteur:

Hey,

Je me doute que tu es paumée avec l'homme sombre, parce qu'il a juste remplacé Bidule dans le premier chapitre, et il redébarque. Quand je dis qu'il a remplacé Bidule, c'est bien que c'est l'homme sombre et pas Bidule, le père biologique de l'enfant. Et jusqu'à présent, Tennessee ne l'a vu que deux fois, lors de la conception de son fils, et lors de sa naissance.

J'ai fait exprès d'être vague, parce que Tennessee ne comprenait pas trop ce qu'il se passait autour d'elle, mais là, clairement, elle quittait son corps. Elle n'était pas non plus aux portes de la mort, mais pas loin. L'homme sombre lui a sauvé la vie.

En fait, dans ce recueil, l'homme sombre est important parce qu'il est le père de Zack, et que ce gamin aura une destinée exceptionnelle (mais qu'on ne verra pas dans ce recueil, ça, c'est dans mon projet de roman, où l'homme sombre aura une importance. Je prévois d'en faire au début un simple narrateur, mais qui a de plus en plus d'influence sur le cours des événements jusqu'à influencer les personnages, décencher des catastrophes, sauver des gens. C'est un dieu mineur, un trickster, comme Loki, Coyote, Anansi peuvent l'être).

Et là, l'homme sombre, en devenant le père d'un enfant et en sauvant la mère, il influence le cours de l'histoire (du roman) qui est le retour de la magie dans un monde où elle est marginale (ou quasiment absente, dans l'histoire de Tennessee).

Et les deux fois où Tennessee a vu cet homme jusqu'à présent, elle était dans un état second : sur le chemin de l'orgasme ou de la mort.

J'espère que ma réponse n'est pas trop spoilante, mais pour cette histoire j'ai plus des idées que des scènes, des dialogues (je ne m'exprime pas très bien).

Merci pour toutes tes reviews :)

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 26/06/2021 18:21 Title: Grosse tête

Wow, c'était intense. 
Je trouve que la partie en italique n'est pas utile. Tu peux faire ressortir la blessure du deuil dans les cinq minutes avant. Ce serait ma petite critique. 
Mais le moment  de la piqure et quand on l'embarque, ça va tellement vite et c'est si violent et wow. Puis chapeau d'avoir parlé du sujet en n'y allant pas par quatre chemins, la douleur malgré la péridurale, l'attente parfois interminable, les machines, la souffrance foetale... Même si le sujet est dur, je suis contente que tu en parles, c'est pas fréquent que ce soit évoqué dans des histoires, et tu le fais avec délicatesse et en même temps on ressent toute la violence du moment. 



Réponse de l'auteur:

Pfffiouuuu, n'est-ce pas ?

En relisant, je pense que tu as raison, mais j'ai du la laisser pour que le saut ne soit pas trop abrupt entre un deuil et une presque naissance, donc je voulais parler un peu du deuil, et du début du travail. Le texte en lui-même sur les cinq minutes avant l'anesthésie se suffit, je trouve, dans ce côté très abrupt, froid, médical.

En plus, j'ai parlé de quelque chose que je n'ai pas vécu, mais j'imagine les accouchements (et les recherches que j'ai faites aussi), un peu de cette manière surtout pas romantique, pleine de fleurs. C'est froid, c'est dur, ça fait mal. Tennessee ne comprend pas tout parce qu'elle n'en a pas les moyens et panique.

Donc, oui, ce n'est pas fréquent, mais je pense qu'il ne faut pas non plus que cela soit tabou, c'est quelque chose que vivent des centaines de femmes.

Merci pour ta review encore, et quand je relirai le recueil un de ces quatre, je repenserai à la partie en italique, parce que je pense qu'effectivement, tu as raison.

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 26/06/2021 15:47 Title: Saint-Joseph

(du coup j'écoute Fréhel). Purée mais tu as vraiment fait toutes les propositions de la Boîte à flemme en fait ?? Wow. 

Donc je viens de lire et wow bis. C'était puissant. Surtout la fin, là, comment tu clos, "Catherine Bergame a une voix douce, et elle parle à Tennessee comme une enfant. Parce que c'est ce qu'elle est. Une enfant perdue.", c'est juste parfait. 

C'est sûr que c'était pas spécialement joyeux, mais comme les quatre précédents chapitres l'étaient, je trouve ça bien aussi qu'on ait les moments durs de sa vie, ça varie.

Elle est de nouveau hyper touchante. Et j'aime les espèces de détails, genre le fait qu'elle n'arrive pas à composer le numéro la première fois. Qu'elle se laisse tomber dans le fauteuil et qu'elle n'en ait rien à foutre. Qu'elle ne supportait plus de voir sa mère alors elle envoyait des lettres et des boîtes de chocolat (mais je l'aime tant, Tennessee).

Plein de câlins à cette enfant paumée <3 <3 J'espère (mais j'en suis sûre) que Jo sera là pour la consoler. 

(je vois que tu nous remercies en note de fin, mais merci à toi d'avoir participé, autant de fois, et nous avoir pondu des textes de si bonne qualité !!)



Réponse de l'auteur:

Ouiiii, j'ai fait toutes les propositions de la Boîte à Flemme, même si j'ai triché pour une seule de mémoire.

En relisant ta review, ben je sais plus quoi dire, je suis vraiment super contente que cela te touche. En plus, en ayant fait le choix de faire des textes courts, ce sont de petits moments de joie ou de douleur qui peuvent être abrupts, mais qui émaillent la vie de tout le monde (bon, sauf les moments où il se passe ou va se passer des trucs vraiment trop bizarres dans sa vie).

En tout cas, merci à vous, j'insiste, pour avoir organisé tout ça !!! Pour votre imagination, votre investissement. Puis, zut, vous avez vu tout ce que vous avez réussi à me faire écrire ? Merci !!!

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 26/06/2021 15:38 Title: Sam chante

Oooh la fameuse Sam ! Oh la la, tu me donnes tellement envie de connaître toute la bande, là, ils ont tous un truc et ils sont sympa  et c'est un sacré personnage Sam, je l'aime beaucoup elle aussi (je crois que je vais tou-te-s les aimer).

"Elle parlait aussi de résilience, mais ça, ils ne l'ont jamais vraiment compris, quand ils débriefaient les séances de psy autour d'un chocolat chaud et de brioche beurrée." = génial <3 

Oh putain. Elle chante Fréhel. Mon cœur se brise. Je pensais pas pouvoir l'aimer encore plus. C'est Où sont tous mes amants qu'elle chante ? Putain, cette chanson quoi.

J'aime beaucoup aussi la dernière phrase, surtout le début de cette première phrase "Et c'est la première nuit de l'été, et ils n'ont pas vingt ans (...)"

Ppfiou, tu m'as emportée avec eux, je suis trop impliquée maintenant.
Merci et bravo pour ce texte ! 



Réponse de l'auteur:

Ah, mais tu vas finir par me faire pleurer, toi !!!

Franchement, plus j'y pense, et plus je crois que je vais faire quelques OS en lien avec cette bande de potes. Je me garde ça dans un coin de la tête.

En relisant certains passages, je me dis que c'est vraiment l'histoire "placement de produits" :D Y a des marques partout ! Mais m'en fous, c'est ce que les personnages connaissent.

Ah, les débriefings autour d'un chocolat chaud et de la brioche beurrée, qu'est-ce qu'on en a fait, au boulot ;)

Ah, je pensais plutôt à Si tu n'étais pas là, de Fréhel (qui passe dans le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, qu'il faut absolument avoir vu une fois - plein de fois - dans sa vie), elle me passe pas mal dans la tête, elle.

Merci à toi, surtout, pour cet enthousiasme ! Bisous bisous !

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 26/06/2021 15:31 Title: Le solitaire

(J'aime bien le côté tranches de vie)

Ok alors c'était so fucking adorable. Je fonds. ;___; Je me suis tellement attachée à eux, en 4 chapitres à peine, je suis un déchet x)

Ils sont tellement mignons, c'est pas permis. J'aime la simplicité que Jo apporte dans la vie de Tennessee, et j'aime leur routine, leur train-train, leur relation. Jo est vraiment au top d'accepter Tennessee pour ce qu'elle est, cœurs sur Jo <3 <3 <3 <3 <3 (il mérite)

"et lui tend l'écrin rouge de ses mains qui portent encore l'odeur de l'essence, qui devient l'odeur de Johnny tellement elle l'imprègne et finit par faire partie de lui." J'ai adoré cette phrase.

Et ton style, encore une fois, si candide mais travaillé, justement, enfin je sais pas mais ça me va droit au coeur, les petits détours, les petits détails, et la maladresse des personnages qu'on sent presque dans le style aussi et qui m'émeut tant. 
Bon bah voilà, ça y est, tu m'as eue !



Réponse de l'auteur:

Hey,

ça se voit que j'avais besoin de guimauve, aussi ? ;) J'aime bien les rendre tout choupis, j'aime bien écrire aussi des fics un peu feel good (même si elle va un peu partir en mode WTF plus tard, et je crois que c'est ce que tu as ressenti, je me marre d'avance), parce que j'écris pas mal de trucs tristes ou révoltants, avec des perso qui ne vont pas super bien, et qui ne vont pas en s'améliorant.

Jo, je pense que Tennessee en avait vraiment besoin dans sa vie, même si elle résistait à l'envie de dépendre de quelqu'un, et qu'elle ne voulait sans doute pas profiter de lui, vu qu'il est amoureux d'elle depuis qu'ils sont ado. Et j'aime ce côté avec Jo où, justement, il accepte Tennessee entièrement, avec tout ce qu'elle est (ils se connaissent par coeur, aussi), et avec cet enfant qui n'est pas le sien. Dans sa simplicité, Jo a un côté chevaleresque. C'est vraiment une crème.

J'ai vraiment adapté le style de ce recueil à Tennessee qui est une fille qui n'a pas fait d'études, a un parcours de vie pas évident, est femme de ménage (je ne dis pas que toutes les filles qui passent par là auront la candeur de Tennessee, mais elle, elle l'a). Et j'ai envie de raconter une histoire d'un personnage, une histoire d'amour, qui soit vraiment la leur, et pas ce qu'on peut lire partout à droite à gauche.

Donc, contente de t'avoie eue !!! Coeurs sur toi aussi pour tous ces encouragements qui me vont vraiment droit au coeur.

 

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 26/06/2021 15:25 Title: Le mécano

(je viens de capter que c'est le texte que tu as proposé aux sélections, et je pense que tu as eu raison de le faire)
Oh, ce que j'aime dans tes personnages, c'est qu'ils sont très spontanés, et Jo en est aussi la preuve avec le message vocal, là, et Tennessee en est totalement la preuve (tout est spontanéité chez elle, c'est pour ça que je l'aime autant).
(j'adore ce passage : "Il y en a même une qui leur avait filé des capotes, ce qui les avait fait rougir comme des puceaux, ce qu'ils étaient.")
J'adore, y'a une espèce de candeur, là, dans le ton de Tennessee, elle apparaît encore plus vulnérable. Je trouve ça trop mignon, par exemple, qu'elle aime entendre Johnny lui parler de ses passions, parce qu'il a les yeux qui brillent (et hiiii, j'aime beaucoup Johnny. Et Tennessee. Euh, d'ailleurs, je viens de capter que Johnny Hallyday a chanté la chanson Tennessee et je me demande si c'est pas fait exprès ? xD)
Tennessee a les cheveux blonds au carré ??? Je ne l'imaginais pas du tout comme ça !! Hahaha mais j'adore qu'on ait plein d'infos au fur et à mesure. Par exemple, dans le chapitre d'avant, on apprend son âge et j'étais aussi surprise parce que j'imagine que je l'avais vue un peu plus âgée, mais j'adore.
J'aime les interférences sur sa meilleure amie : "Sam dirait qu'il est moche...", j'aime bien ce style, cette façon que tu as de raconter. Y'a un côté innocent et un côté désabusé aussi, mélange original. Mais toute la vulnérabilité et la candeur de Tennessee sont presque surprenantes tellement c'est loin de la Tennessee du premier chapitre, vraiment c'est fou. On dirait qu'elle est incapable de se prendre une cuite quand on lit ce chapitre, qu'elle est si... fragile, en fait. Et innocente. 
"Et Tennessee elle a toujours su mieux gérer le désir des garçons que l'amour de Johnny." Moooh baby mais <3 <3 <3 jles aime trop, je veux qu'ils trouvent leur bonheur ensemble.
J'ai beaucoup apprécié la fin, c'était si mignooon, et I SHIP IT. 



Réponse de l'auteur:

Ouiiii, ça me gêne toujours un peu sur le principe (sentiment d'imposture sûrement), mais bon, pouf, et croisons les doigts !

C'est un exercice qui n'est pas évident pour moi qui ai une petite tendance à fuir les textes, films, romans, tout ce qui est réaliste. Pourtant, on trouve de la poésie dans tout (je ne sais pas si tu connais Christian Bobin qui écrit de très courts romans super contemplatifs, et il ne s'y passe jamais grand chose, mais c'est tellement bien écrit ! Il me décrirait une tarte aux pommes qui refroidit sur le rebord de la fenêtre, que j'en percevrai le goût).

Aaaah, mais c'est complètement fait exprès pour leurs prénoms !

Là, il s'est passé quelques mois après le premier chapitre, donc elle avait les cheveux longs dans le premier, et a du se les couper au second. Mais elle est super jeune, là, elle a 18-19 ans, pas plus. Et ce côté fausse assurance, on le rencontre beaucoup chez des gamins de foyer, au parcours difficile, qui clament savoir tout faire, n'avoir besoin de personne, qu'ils vont s'en sortir, ils décrochent un apprentissage, ou un contrat de travail, et tout se casse la figure en quelques semaines.

Cela ne sera pas assez développé à mon goût dans ce recueil, mais j'imagine vraiment un trio de potes qui se serrent les coudes, que sont Johnny (qui a réussi), Sam (qui a réussi aussi), et Tennessee qui ne sait pas trop si elle a réussi ou pas, mais a trouvé un boulot et est enceinte. Et Sam est plutôt grande gueule, mais Tennessee a suffisamment de liberté d'esprit pour ne pas prendre en compte tout ce qu'elle dit ;)

Oh j'adore comme tu l'aimes, Tennessee !!! Ma chouchou !!! (C'est dingue la place que les personnages que l'on crée prenne dans notre esprit, dans notre coeur...)

J'ai vraiment imaginer ces courts textes comme des instantanés (et les contraintes menaient vers ces textes, surtout le "cinq minutes avant..."), et c'est un bon exercice à prendre :)

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 26/06/2021 15:14 Title: Le secret d'en-dedans

J'ai encore une fois beaucoup aimé mais surtout la deuxième partie du texte, à partir du moment où elle parle des gens du foyer (on en apprend beaucoup sur elle, d'un coup - son âge, sa situation désastreuse, etc.) et on voit défiler ces inconnus et la détresse qu'ils provoquent en elle parce qu'ils ont quasi tous mal tourné, c'était vraiment bien fichu. J'aime bien que tu aies temporalisé le truc aussi, en ajoutant les "Plus que trois minutes", "Plus que deux minutes", "Plus qu'une minute", ça permet de vivre la chose en même temps qu'elle et ça rend compte d'autant plus de la fusion rapide de ses pensées. Enfin voilà, j'ai vraiment adoré l'accumulation des noms et des situations, ça dresse un paysage autour de Tennessee. J'ai été un peu choquée d'apprendre qu'elle était peut-être enceinte, je ne pensais pas que ça prendrait cette direction, mais pourquoi pas ? Hâte d'avoir la suite du coup (j'imagine qu'il y aura les cinq minutes avant une naissance ;)). J'ai beaucoup aimé le final. Qu'à l'heure H, elle mette tout de côté et qu'elle parte avec assurance, alors qu'on sait tout ce que son esprit vient d'endurer, mais les autres ne verront que cette jeune fille sûre d'elle qui sourit. En tout cas, j'ai un coup de cœur pour le personnage de Tennessee <3 



Réponse de l'auteur:

Hey,

Bel enthousiasme ici encore, merci, Fleur, ça fait plaisir !

Je voulais créer un personnage qui se sent creux, ou qui l'est peut-être, sans doute, mais qui a vécu des choses qu'elle ne veut pas garder en elle. Comme si elle essayait de virer tous ces trucs douloureux, pour pouvoir ensuite s'emplir, ou emplir sa vie de bonheur.

C'est quelque chose de terrifiant pour les gamins de foyer ou d'établissement de ce genre de voir d'autres gamins mal finir. C'est vraiment terrifiant pour eux, et je pense que ça leur trotte pas mal dans la tête, et les angoisse vraiment, surtout quand ils approchent l'âge fatidique des 18 ans et les fins de prise en charge.

J'aurai aimé en faire plus autour de Tennessee, et sans doute que quand je vais m'y mettre en projet long, cela sera plus développé, mais je suis contente de voir que tu te représentes ce qu'elle a vécu en peu de mots, ainsi.

Alors, dans ma petite tête (et je te l'ai dit parce que tu as tout reviewé donc tout lu), c'était bien prévu que Tennessee tombe enceinte, et c'est justement ce qui va contribuer à ce qu'elle ne soit plus la femme creuse. Et au niveau de ce que je me représentais du héros du roman (ce n'est pas Tennessee), je ne voyais qu'une mère un peu flou, donc j'ai eu envie de travailler un peu sur ce personnage que j'imaginais paumée, mais je n'arrivais pas trop à imaginer autre chose autour de ça.

Et, oui, c'est une sacrée force chez elle de réussir à avoir l'air sûre d'elle alors qu'en dedans, ça tient avecdu scotch.

Merci pour tes reviews :)

Reviewer: Fleurdepine Signé [Signaler ceci]
Date: 26/06/2021 15:08 Title: Les deux visages de Bidule

Hello !

Je prends enfin le temps de commenter les textes des Boîtes à flemme (mieux vaut tard que jamais ->) et j'ai beaucoup aimé ce tout premier texte, cinq minutes avant l'orgasme. Le récit est prenant et même s'il est plutôt triste dans le fond parce qu'il montre à quel point Tennessee est paumée, il y a beaucoup d'humour et j'adore ça, ce mélange d'humour et de tragédie. Vraiment, c'est pile poil ce que j'aime. Et le style rend très bien honneur à l'histoire, bravo !

Alors, en vrac, ce que j'ai aimé : le bordel dans la tête de Tennessee, le point d'interrogation après chaque prénom masculin pour finir sur Machin et Bidule - qu'elle finisse par l'appeler Bidule, ptn, c'était juste génial -, les pensées de Tennessee qui sont tellement décalées avec la situation (elle raconte le passé, elle se moque du type, elle le critique intérieurement, c'est génial - j'étais même surprise qu'elle aille jusqu'à l'orgasme tellement elle est pas dedans, je pensais que ça allait être son orgasme à lui mais finalement c'est pas mal comme ça aussi !), le goût du baiser  non désiré, l'homme sombre qui semble obséder Tennessee, le prénom de Tennessee aussi, Bidule et Tennessee c'est génial, breeef, j'ai vraiment beaucoup aimé et je suis sûre que j'ai sauté tout plein de trucs. Merci et bravo pour cette belle participation <3 



Réponse de l'auteur:

Salut Fleur,

Ah, ça fait plaisir d'avoir des retours sur ce recueil :) (Mais ne t'excuse pas pour le retard, tu ne peux pas être partout, et je me suis un peu lâchée sur les boîtes à flemme. D'ailleurs, sur la suivante, je vais faire un peu la même chose, et développer un personnage féminin sur le Héron qui ira faire un tour ensuite sur HPF parce que c'est une moldue, donc il n'y aura absolument aucune mention de magie ou de quoi que ce soit de bizarre dans son histoire, mais je ne t'en dis pas plus, tu verras, j'ai bien avancé pour le moment !). En tout cas, merci à Dreamer et toi qui me permettez d'expérimenter plein de trucs sur cette idée de roman qui prend place dans un univers plus grand. (En résumé, dans cet univers, il y a un événement mondial qui va faire resurgir ce qu'on peut aller la magie. Avant cet événement, la magie est super discrète, les perso/créatures magiques aussi. L'événement bouleverse vraiment la vie des humains, c'est la société humaine qui s'effondre. Et après cet événement, les hommes ne sont plus du tout dominants dans le monde dans lequel ils vivent désormais, et doivent faire avec... T'as vu, c'est pas du tout ambitieux). Donc là, au niveau de l'histoire de Tennessee, on est dans l'avant.

Je voulais vraiment retranscrire une jeune nana super paumée, qui ne prend pas la peine de retenir le prénom du mec avec lequel elle couche, elle ne sait même pas vraiment pourquoi elle couche avec, d'ailleurs. Il était beau, elle avait besoin d'affection et de se "soulager" peut-être aussi. Et oui, c'est hyper triste qu'elle ne se souvienne pas du tout du prénom de ce beau gars avec qui elle fait l'amour, mais ça dénote bien son état, son estime d'elle, de lui, le fait qu'elle est super décalée.

L'homme sombre, alors, qu'en dis-tu ? C'est la magie qui pointe son nez ;)

Merci pour cette très belle review :)

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 07/06/2021 15:59 Title: L'homme gris

Hey !

J'ai failli me perdre entre l'homme gris et l'homme à la peau de cuivre. C'est drôle mais j'adore les références aux pigeons (ne me dis quand même pas que ce gars mange des pigeons crus ?). En tout cas, il va falloir que j'aille lire sur l'homme gris parce qu'il m'intrigue beaucoup, de même que tout le côté fantastique que tu as développé dans le recueil.

Je n'ai pas totalement accroché avec Tennessee, il y a des moments où ça allait mais d'autres où elle me paraissait un peu trop distante par rapport aux événements. Je me demande ce qu'il va se passer pour elle dans l'avenir.

Merci pour ce recueil et à bientôt !



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Non, c'est pas les mêmes gars, l'homme gris et l'homme à la peau de cuivre (et oui, l'homme gris peut se bouffer un pigeon ou un chat errant à l'occasion, pas très civilisés ces hommes).

Je prends note parce que tu n'es pas la seule à le dire, pour tenter de rendre Tennessee plus appréciable, mais j'aimerai garder ce côté très passif aussi, parce qu'elle l'est (au moins jusqu'à la naissance de son fils et le départ de Johnny, après, elle se secoue un peu, dans ma tête).

Merci à toi pour toutes ces reviews !!! C'est très encourageant.

A bientôt !

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 07/06/2021 15:55 Title: La voiture folle

Hey !

J'ai l'impression que les chapitres avec l'homme sombre sont mes préférés. J'aime bien cette ambiance noire, avec les nappes de brumes et les tentacules qui glissent vers le chauffard (punaise, je viens d'avoir en tête l'image de Venom ^^). Je m'attendais à voir Tennessee mourir à cause du thème mais c'est plutôt bien pour elle si elle s'en sort (pour elle et pour Zack, au passage).

A tout de suite pour le dernier !



Réponse de l'auteur:

Coucou,

J'aime beaucoup écrire sur l'homme sombre, mais il est vraiment difficile à cerner (pour causer, mais je vais te l'expliquer en privé si tu le souhaites pour ne pas spoiler, parce que j'ai envie de voir les réactions d'autres lecteurs s'ils passent par là).

Là, il y avait bien l'homme sombre et mon interprétation de la Mort, mais oui, l'esthétique de Venom pourrait coller :D

Et je t'avais dit que j'allais tricher ;)

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 07/06/2021 15:52 Title: L'araignée

Hey !

C'est drôle, le comportement de Tennessee face à l'araignée me rappelle un peu le mien quand j'en vois une trop énorme. Je trouve que ce passage est assez triste parce qu'elle élimine toute trace de Johnny de sa vie, mais on ressent bien ses émotions et on voit aussi que Zack a une nouvelle place, qu'il est devenu plus ou moins "l'homme de la maison".

Bon, quand je vois les deux derniers thèmes, j'ai un peu peur pour eux xD

A tout de suite !



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Je pourrai tout aussi bien avoir ce type de réaction, j'ai un peu de mal avec les gros insectes ou les grosses araignées.

Et c'est un peu expéditif, oui, de se débarrasser de toute trace de Johnny, mais elle le vit comme un abandon. Zack c'est carrément l'homme de la maison :)

N'aie pas peur, mon enfant, tout va bien se passer...

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 07/06/2021 15:49 Title: Alors, va-t-en !

Hey !

Je te maudis tout de suite ou j'attends un peu ? XD J'aimais bien Johnny et le couple qu'il formait avec Tennessee, c'est dommage qu'ils se séparent pour une histoire de boulot parce que je croyais vraiment qu'ils tiendraient jusqu'au bout tous les deux. Tu me diras, c'est quelque chose qui peut arriver à n'importe qui mais, je ne sais pas pourquoi, je les voyais bien vieillir ensemble, avoir d'autres enfants.

Du coup, je m'interroge pour les trois derniers parce que ce ne sont pas les thèmes les plus joyeux x)

A tout de suite !



Réponse de l'auteur:

Hey,

Non, non, tu peux me maudire :) Johnny s'en va, mais le fantastique va revenir avec ses gros sabots.

J'ai aimé écrire sur Johnny aussi, donc je pense que quand je vais développer la projet de roman sur la partie concernant Tennessee, il y aura tout plein de love. Et je les vois aussi comme ça, vieillir ensemble, avoir des enfants (spa de ma faute, c'est celle de Fleur et de Dreamer qui ont imposé ces thèmes, mais pour les suivants j'ai un peu triché).

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 07/06/2021 15:45 Title: Veiller tard

Hey !

Petit rire sur la phrase : Mais aujourd'hui, c'est la Saint-Sylvestre, et si Tennessee a longtemps cru que c'était la fête du chat du dessin animé qui a un cheveu sur la langue, elle sait maintenant que c'est le dernier jour de l'année. (tu exprimes totalement ce que je croyais quand j'étais petite et que je ne comprenais pas du tout ce que cela signifiait XD).

Sinon, j'aime toujours autant ce couple, avec leurs habitudes, leur tendresse et toute cette bulle de douceur qui semble les entourer en permanence. Je ne pensais pas que Zack aurait autant grandi entre sa naissance et ce texte mais c'est mignon de le retrouver avec sa famille.

A tout de suite !



Réponse de l'auteur:

Hey !!! Mais quelle motivation !!!

Oui, je voulais montrer le côté un peu enfantin de Tennessee encore. Et je ne crois pas que j'avais ces pensées là sur la Saint-Sylvestre, mais ça m'a fait rire de repenser au chat.

Je voulais un peu expédier le fait que Zack grandisse pour faire intervenir un peu plus de fantastique dans l'histoire, parce que le réalisme c'est quand même pas vraiment mon truc...

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 07/06/2021 15:42 Title: Le visage fendu en deux

Hey !

Mon passage préféré pour l'instant (le côté fantastique, l'homme qui transpire la noirceur et pourrait aspirer son âme, c'est tout ce qu'il me faut XD). J'aime bien le fait que Tennessee se reprenne en se disant qu'elle sera une meilleure mère que la sienne, c'est une bonne détermination de sa part. Même si la fin de ce chapitre laisse penser qu'elle a un léger doute sur ce qu'elle vient de voir.

A très vite !



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Je prends vraiment le parti pour ce projet de roman, que la partie fantastique sera super rare au début, et va venir prendre progressivement de plus en plus de place.

Je suis tellement étonnée de tes pensées sur l'homme qui transpire la noirceur :D

Et je voulais que Tennessee commence un peu à abandonner ce côté très passif en se faisant des promesses.

Concernant ce qu'elle vient de voir, je pense que n'importe qui dirait "noooooon, c'est bon, c'est les anesthésiants..."

 

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 07/06/2021 15:39 Title: Grosse tête

Hey !

Je crois que Johnny a définitivement ma préférence (en tout cas jusque-là) avec sa tendresse, ses bons soins et tout ce qu'il faut pour soutenir Tennessee. J'ai un peu de compassion quand même pour elle avec tout ce qu'elle vit, et cette césarienne qu'elle n'avait sans doute pas prévue et qui l'effraie un peu.

Tu retranscris bien l'hôpital et les angoisses de Tennessee. Comme on sait que c'est la mère de ton héros, j'imagine que tout se passera bien pour l'accouchement mais j'ai mal d'avance pour elle.

A tout de suite !



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Merci vraiment pour cette avalanche de reviews !!! Cela me fait vraiment chaud au coeur.

Johnny est vraiment un gentil. Et Tennessee reste toujours complètement passive dans tout ce qui lui arrive.

Pour tout l'ambiance hôpitaux et césarienne, j'ai fait quelques recherches mais sans plus non plus, pour montrer à quel point le fait de se retrouver dans une situation qu'elle ne maîtrise pas du tout, et ne comprend pas entièrement, vient forcément vachement angoisser Tennessee. Et oui, tout se passera bien ou presque :)

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.