Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Xuulu Signé [Signaler ceci]
Date: 16/05/2021 12:29 Title: Chapitre unique

Coucou!

Bravo pour t'être frottée à ce genre terrible qu'on ne fait que rarement volontairement, je trouve que tu t'en es bien sortie!

L'absurde fonctionne bien, tu aurais pu le développer encore un peu avec le goût de l'eau mais la chanson du début et les jeux de mots de la fin fonctionnent bien!

A bientôt pour la suite :)

Reviewer: CacheCoeur Signé [Signaler ceci]
Date: 11/05/2021 15:24 Title: Chapitre unique

Olalalah ce début si génial ! Bon j'ai eu la chanson en tête pendant tout le reste du texte, mais au moins, ça nous plonge bien dans l'ambiance ! J'aime tant l'absurdité de ce récit, toutes ces petites touches d'humour vraiment loufoques par moment, complétement wtf ! Suzette est extraordinaire ! Elle a de ces sorties asbolument magistrale et sa répartir est juste délicieuse ! 

Reviewer: Ella C Signé [Signaler ceci]
Date: 10/05/2021 23:41 Title: Chapitre unique

Je suis très fan de la première partie : déjà, la chanson, tu commences fort ! Et pas merci pour l'air qui reste en tête :mg: C'est tellement absurde cette dispute de poissons, ça marche très bien rien qu'avec la situation à laquelle on assiste (et les prénoms. Un poisson qui s'appelle Philibert, franchement ça marche trop bien sur moi, pacr que si je devais le donner à un animal je verrais plutôt un chien ou un cheval, mais pas du tout un poisson), mais le sarcasme de Suzette apporte une touche non négligeable. "Je me sentais pas du tout mise à l'écart, non ça allait" : je suis fan ! :mg: D'ailleurs j'adore le fait qu'elle soit brutalement honnête en plus d'être sarcastique, ça met encore plus en valeur le décalage des autres et, finalement, l'équilibre marche très bien.

La deuxième partie est plus terre à terre : je pense que la contrainte de sensibilité t'a desservie ici, parce qu'elle t'a forcée à ancrer Suzette dans son corps, à revenir au réel, et on perd en absurde. Je t'avoue que j'ai été un peu perdue... Les pensées défilent très vite, sans suite logique parce qu'elles sont guidées par les sens, et j'avais beaucoup aimé celle sur  les moustiques, mais ensuite je suis restée perplexe face au goût de l'eau. Je vois que tu as gardé le côté absurde en inversant le discours écologique qu'on s'attendrait à entendre (vraiment, un poisson qui veut la pollution, faut y penser), mais je crois que ça fait trop référene à notre vie "normale" d'êtres humains pour marcher réellement dans le contexte que tu construisais juste avant (en transformant les champs élysées en rhin bienheureux par ex.), ce "concret" m'a un peu sortie de la scène.

On retrouve la formule efficace de la première partie avec la troisième, et le dialogue relance le rythme juste comme il faut. J'aime bien le sentiment d'urgence de cette pêche au harpon, ça dynamise et accélère le texte (surtout que juste avant elle se prélassait comme dans un spa), résultat tu m'as à nouveau happée et alors là... Depuis que j'ai vu ton titre je me demandais de quoi ça parlait, ben j'ai pas été déçue, le jeu de mot marche très très bien ! On retrouve la naïveté de Günter (rien à voir mais je regardais Shake it up quand j'étais petite, et y'avait un Günter hyper enjoué et naïf et excessif comme ici, et c'était aussi l'antagoniste d'ailleurs), le sarcasme de Suzette blasée, et le décalage de Philibert perdu, c'est décidément un trio qui se met bien en valeur mutuellement.

Bref, un texte fun et agréable, bravo !

Reviewer: MadameGuipure Signé [Signaler ceci]
Date: 10/05/2021 22:06 Title: Chapitre unique

Hello Carminny !

 

J'ai beaucoup aimé cette réécriture des Champs-Elysées ! Bon je l'ai dans la tête maintenant et je mélange un peu tes paroles et l'original aha

C'est un texte totalement absurde et WTF que tu nous as écrit. Y a des trucs totalement perchés que je ne suis pas sûre d'avoir compris :D Le truc du déo ? Compter les moustiques sous l'eau ? Enfin ça se fond bien dans l'ambiance insensée de ton texte.

 

Merci pour cette lecture irréelle !

Reviewer: Juliette54 Signé [Signaler ceci]
Date: 10/05/2021 12:13 Title: Chapitre unique

Coucou Carminny !
(Oui, j'ai ri ahah) Après les poteaux de Guipie, voici les poissons de Carminny, vous êtes géniales les filles.
Philibert c'est un prénom magnifique pour un poisson-chanteur soit dit en passant (une poisse, un poisson aussi !).
Avec la réécriture des Champs-Elysées, tu partais bien, avec les jeux de mots, tu as bien continué ! J'ai aussi trouvé très amusant la balade des "eaux" de Suzette, que d'aventure pour des poissons ! Et quelle aventurière cette Mamie Franqueline !
Merci pour le fou rire !
Juliette

Reviewer: Seonne Signé [Signaler ceci]
Date: 07/05/2021 20:02 Title: Chapitre unique

Hello Carminny ! Un texte sur les poissons, voilà qui était osé. En tout cas on est totalement dans l'absurde. La comparaison chat/chaton et harpe/harpon m'a fait bien rire haha. Bon alors il y avait des trucs loufoques que j'ai pas compris aussi (comment un poisson peut-il mettre du déo ?) (et j'ai pas compris le rapport non plus avec le reste du paragraphe d'ailleurs) bref ça reste dans le thème aussi x) mais j'ai eu du mal à suivre je savais pas trop où tu nous emmenais. Suzette est ma pref du texte quand même je relate fort à son cynisme. Plein d'ingrédients mélangés, donc, pour un texte sans queue (de poisson) ni tête (de poisson) ou peut-être que si désolée cette review n'a aucun sens je suis fatiguée mais bravo d'avoir réussi à t'en sortir avec tes consignes pas faciles !

Reviewer: Pruls Signé [Signaler ceci]
Date: 06/05/2021 20:51 Title: Chapitre unique

Coucou Minny !

C'est en effet un texte bien drôle. J'ai adoré le paragraphe d'introduction avec la fameuse composition de Philibert (personnellement, je trouve qu'elle lui va très bien) et j'ai trouvé la déclinaison chat/chaton, âne/ânon, etc. jusqu'à harpe/harpon excellente. Et le nouveau poisson qui ravit son ami à Suzette… C'est délicieusement absurde ! Merci !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.