Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 04/08/2021 13:42 Title: 3 juillet : Doute

Ah, j'aime bien le changement de point de vue qui est plus externe, et où on peut voir les deux femmes interagir, tout en gardant les pensées de Violette.

C'est intéressant, d'ailleurs, que cela soit Olivia (si je ne me trompe pas) qui pose la question du doute à Violette, et qui, en retour, essaie d'esquiver la réponse en retour, semant le fameux doute chez Violette...

J'aime bien le vocabulaire cru, aussi, le fait que tu écrives qu'elles viennent de baiser, et la description des vêtements éparpillés. Et ce que provoque chez Violette la conversation, ou plutôt le fait qu'Olivia tourne autour du pot, tergiverse. La question du désamour d'Olivia pour elle-même éclaire aussi le fait que sans doute, dans son esprit, il est impossible qu'il en soit autrement venant de quelqu'un d'autre. Si elle ne s'aime pas elle-même, qui peut l'aimer ? C'est touchant de voir Olivia si vulnérable face à Violette qui est si sûre d'elle (de son amour pour Violette, de la personne de Violette).

Cela s'ouvre sur quelque chose de positif sur la fin, alors que tu sèmes des indices sur le fait que c'est peut-être le début de la fin...



Réponse de l'auteur:

Wowowow encore un commentaire fleuve ! Merci Sif <3

Yes, j'ai voulu changer les formes et les narrations car le risque aurait été que ce recueil soit trop répétitif et un peu plat au bout d'un moment.

C'est bien Olivia qui pose la question, et effectivement, vu de cette façon, on dirait de l'autosabotage... chose pour laquelle Olivia est très douée indeed.

Je suis très satisfaite que le langage cru et la référence à leur baise plus tôt dans la soirée soit quelque chose qui t'ait plu :D

C'est totalement ça, quand on ne s'aime pas il est très difficile d'accepter l'amour des autres et donc de s'engager dans une relation (ça me fait penser à la façon dont Rupaul finit son émission à chaque fois : 'If you can' t love yourself, how in the hell are you gonna love somebody else? ')

Tout est tellement centré sur Violette que ça me paraissait important de temps en temps de montrer des fragilités d'Olivia. Comme tu l' as vu aussi avec le thème "Je sais", Violette est certaine d'une chose : son amour pour Olivia (et le fait qu'elles sont parfaites pour être ensemble, etc. etc.). Bref, tu as bien cerné les personnages :) 

Haha c'est mon petit côté cruel, il ne faudrait pas que le lecteur ou la lectrice ne se mette à croire que c'est une histoire joyeuse->

Encore un immense merci pour ces commentaires <3

Reviewer: Alena Aeterna Signé [Signaler ceci]
Date: 26/07/2021 19:07 Title: 3 juillet : Doute

Hey !

C'est ce texte-là particulièrement qui m'a émue la première fois que j'ai découvert ton recueil parce qu'il trouve un écho personnel et je ne pensais pas ressentir autant d'émotions d'un coup.

J'aime beaucoup leur discussion, les hésitations d'Olivia et surtout la franchise déconcertante de Violette. On voit bien qu'elle sait ce qu'elle dit, qu'elle ne doute de rien, qu'elle croit en leur amour plus que tout mais, d'un autre côté, je me demande si ce n'est pas justement ça le pire pour elle (après tout, si elle est si sûre, la descente n'en sera que plus douloureuse).

A très vite !



Réponse de l'auteur:

Oh, et bien d'un côté je suis très heureuse que ce texte ait rencontré un écho en toi, de l'autre j'espère que ce n'était pas trop pénible à lire :hug:

Je ne peux qu'être d'accord : lorsque l'on est si sûr-e et que ça se casse en mille morceaux, c'est extrêmement douloureux. Surtout que ça veut dire qu'on ne sait pas d'où vient la faille. 

Merci, vraiment, pour tes mots. 

Reviewer: Ella C Signé [Signaler ceci]
Date: 12/07/2021 18:01 Title: 3 juillet : Doute

Je suis soufflée par l'intensité que tu peux mettre dans seulemetn un dialogue. Tellement, tellement d'émotions, et tout parait si humain. C'est assez incroyable de savoir raconter ça avec des mots (et seulemet des mots, peu importe ce qui les inspre). Je suis fan <3 <3



Réponse de l'auteur:

Mais ;__; 
Tu peux pas savoir à quel point ça me fait chaud au cœur de te lire, surtout sur ce texte si personnel. Et les retours que tu me fais... Argh, y'a-t-il un mot plus fort que "merci" parce que j'aimerais l'employer maintenant ? 

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.