Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Dedellia Signé [Signaler ceci]
Date: 24/07/2021 05:54 Title: Action ou vérité

Ohh une fête c'est excitant ! Je trouve Atims très mignonne dans son côté sage et timide (j'étais pareille à l'époque donc c'est drôle à lire)Et le fameux jeu action ou vérité ça donne toujours des résultats amusants. Ils sont drôles les amis d'Isidore, Émilie qui se méfie d'eux (avec raison j'ai l'impression)

elle a l'air très gentille Sarah de vouloir aider Zélie, je l'aime bien aussi. Ça rappelle son handicap ce petit échange que parfois on semble "oublier" enfin moins y penser et ensuite ça le rappelle. Comme quoi on peut vivre sans être H24 en train de se dire "ah mais j'ai un handicap et donc j'y pense à chaque instant de ma vie" 

La fin est !! Elle a beaucoup de cran Zélie ! J'aurais pas osé ! Mais tout s'est bien passé pour elle à la fin de ce chapitre ! Tu as encore une fois très bien décrit la scène et j'ai trouvé ça très mignon et amusant sur la fin !



Réponse de l'auteur:

Yeah ! Les fêtes, ça rythme la vie, ça sort un peu de l'ordinaire ;)

Pour Atima, je me suis carrément inspirée d'une petite nana indienne qui était dans la même cité universitaire que moi, et c'est vraiment le personnage que j'ai écrit.

Action ou vérité ? Je détestais ce jeu. Je prenais toujours Vérité parce que je me méfiais de ce qu'on allait me demander de faire. Mais je suis pas fan de ces jeux, parce que quand ils sont alcoolisés, ça peut virer au glauque (genre un couple qui règle ses comptes, et les autres qui y assistent... Malaise).

Quand j'écris sur le handicap, j'aime bien justement, qu'il s'efface un peu (même si le handicap ne s'efface pas totalement, bien sûr). Cela me rappelle au quotidien quand avec mon homme je vais vers les escalators, me dis " et zut" et le suis à l'ascenseur parce que oui, j'ai zappé le fauteuil :)

J'aime bien ce côté un peu téméraire chez Zélie (et encore t'as rien vu...).

Merci pour ton commentaire !

Reviewer: Dedellia Signé [Signaler ceci]
Date: 24/07/2021 05:43 Title: Le phare

Ce chapitre est très chouette aussi ! J'aime la voir grandir, j'aime son caractère et sa vision des choses, lire ce qui se passe dans sa tête c'est comme se blottir dans une couverture chaude. Son frère est juste génial dans ce chapitre, il protège sa soeur et c'est très mignon.

Je trouve que la musique c'est une bonne idée pour Zélie, ça lui va très bien. J'ai hâte de voir où ça va la mener !



Réponse de l'auteur:

Hello,

Merci pour ton commentaire, Dedellia !

J'ai des projets pour Zélie quand elle sera grande (sur HPF, elle va rencontrer le monde sorcier un de ces quatre), et j'avais envie d'une gamine, puis une jeune femme qui est vraiment artiste dans l'âme, que la musique et autre chose, la portent.

Et comment souvent dans une famille où il y a un enfant handicapé, la vie de toute la petite famille tourne autour de cet enfant. Donc, Isidore est très proche de sa soeur, la maman très protectrice, le père plus à prendre les choses comme elles viennent.

Je voulais un peu sortir des sentiers battus pour les rêves de Zélie, ce qu'elle veut faire quand elle sera grande, mais au final, je suis restée dans les chemins bien balisés :)

Reviewer: Dedellia Signé [Signaler ceci]
Date: 24/07/2021 05:36 Title: Casablanca

J'ai trouvé ce deuxième texte très mignon aussi. On reste encore dans les descriptions un peu poétiques et simples à la fois qui font qu'on a aucun mal à imaginer ce que tu décris, ça coule tout seul.

Elle est mignonne Zélie avec son optimisme, ses réactions et sa façon de réfléchir, son frère a l'air très gentil aussi. Je trouve que les personnages sont très réalistes surtout les parents face à la maladie de leur fille.

Je ne te déteste pas du tout (pourquoi serait-ce le cas ?) J'ai bien aimé cette première fois aussi qui nous en révéle plus sur ton personnage et j'ai hâte de lire la suite à l'instant :)



Réponse de l'auteur:

Coucou,

Merci pour ton commentaire !

Ce n'est pas la première fois que j'aveugle un personnage :D (Je n'en dirai pas plus, sauf que c'est sur HPF).

Là, Zélie n'est pas encore très âgée, donc forcément le ton de l'écriture reste simple et enfantin. Et j'ai vraiment envie de faire de cette gamine une bulle d'optimisme qui prend la vie comme elle vient, et l'accepte (un peu à l'encontre de sa mère que je vois plus dans l'hyper-protection, ce que je ne reproche pas du tout à cette maman...). Et Isidore, et leur père sont un peu comme ça, aussi, à prendre les choses comme elles viennent :)

En tout cas merci pour ton commentaire, Dedellia !

Reviewer: Dedellia Signé [Signaler ceci]
Date: 22/07/2021 13:46 Title: Sans les petites roues

Coucou !

J'ai aimé ce premier texte ! Zélie a l'air déjà super attachante et j'adore ta manière d'écrire qui lui correspond bien. Tu es beaucoup dans les impressions et les descriptions et je trouve ça vraiment chouette :) J'avais vraiment l'impression de revivre ma première fois à vélo (qui s'était aussi soldée par une chute mais malheureusement pour moi, pas sur la pelouse ;) ) 

J'aime beaucoup la famille de Zélie, la maman inquiète, le papa qui aquiesce et le grand-frère que Zelie semble beaucoup admirer.

C'était un bon choix de première fois pour la suite du recueil et ça donne vraiment envie de lire la suite (malheureusement pour moi je dois aller au boulot ^^).



Réponse de l'auteur:

Coucou Dede,

Merci pour ton commentaire !

J'aime beaucoup écrire sur les enfants, et j'essaie d'adapter mon style d'écriture à chaque personnage, je trouve que c'est important, et que cela contribue à sa caractérisation :)

Aïe, tu es tombée sur la route et t'es fait mal aux genoux ?

A bientôt !

Reviewer: Caroliloonette Signé [Signaler ceci]
Date: 15/07/2021 23:01 Title: Sans les petites roues

Coucou Sifoell,

J'attaque donc ce Héron d'Or 2021 par ton recueil ! Tout d'abord j'aime beaucoup ta bannière, j'aime bien la façon dont elle est agencée. Ensuite j'aime bien le prénom de Zélie.

Ce premier texte sur la première fois à vélo sans les petites roues me fait remonter pas mal de souvenirs. Moi je m'exerçais dans le parc derrière chez moi, j'étais du genre prudente. Parce que finalement ici dans ton texte Zélie se montre plutôt casse-cou pour une première fois, en danseuse, plus vite, avec une seule main. Bon forcément ça n'a pas loupé et elle a fini par se rétamer mais tout de même elle n'a pas eu froid aux yeux on peut dire. L'influence de son grand frère très certainement, vu qu'elle le considère comme son modèle !

Tu évoques pas mal les couleurs tout au long de ce texte, le vert, le bleu. Il y a cette dernière mention au ciel. Vu qu'après on va partir sur la mer je ne sais pas si ça va avoir un lien avec la couleur bleu.

Réponse de l'auteur:

Coucou Caro,

Je suis en retard à ma propre inauguration :D

J'adoooore faire des bannières sur Canva. Comme j'ai prévu de faire un recueil sur Zélie sur une quinzaine d'années (tout est planifié, y a plus qu'à), je voulais montrer des photos qui peuvent représenter des moments charnières chez Zélie. Bon, je n'en dis pas plus vu que je n'ai pas terminé le recueil ;-)

J'aime beaucoup écrire sur les enfants, et j'ai envie d'une petite Zélie pleine de vie, j'ai envie d'en faire un personnage très positif. Et j'ai envie aussi que son grand frèresoit comme un modèle, vu qu'il est quand même plus âgé (dans le sens où l'écart d'âge est suffisant pour qu'Isidore soit un peu la voix de la sagesse ou de l'imprudence).

Je m'entraînais dans la rue devant chez mon père (une impasse), et comme je n'ai jamais été sportive, j'ai du m'abîmer les genoux de temps en temps.

L'évocation des couleurs fait partie des contraintes facultatives, et j'avais envie de l'exploiter de manière particulière ici :) Héhé, je n'en dis pas plus...

 

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.