Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Le domaine des Saules
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Sifoell Signé [Signaler ceci]
Date: 19/12/2022 23:13 Title: Chapitre 6

Hey,

J'ai oublié de dire à la review sur le chapitre précédent que l'humour de ce chapitre était super agréable. J'aime beaucoup le couple travaillant au café, cela va faire du bien à Annaëlle d'avoir des soutiens parce que je n'ai pas l'impression que ses parents seront si soutenants.

Et maintenant, concernant ce chapitre : oh ben je me rends compte que j'avais pas compris qu'Annaëlle voulait rentrer chez ses parents juste pour le week-end et les préparer à son envie de déménagement. On sent bien toute la lourdeur du passé entre ses parents et Annaëlle qui les jettent presque les uns contre l'autre, parce qu'elle a la belle étiquette de folle, et que visiblement la moitié de la ville lui colle cette étiquette. La pauvre. Cela explique aussi sans doute la distance avec Noah, ils n'ont pas l'air d'être très proches, ce qui veut bien dire que dans sa famille, Annaëlle était complètement seule avec ses pouvoirs ou difficultés psy, selon la manière dont ils étaient perçus.

Je trouve cela d'autant plus dommage que ses parents prennent systématiquement la moindre mention des fantômes pour des symptômes de maladie mentale, sans prendre la peine de lui laisser le temps de développer un peu. Cela fait remonter plein de mauvais souvenirs à Annaëlle, avec la psy, les médocs, les noms de maladies qui font peur...

J'aime bien le petit love interest pour Léo qui a l'air d'être un gentil garçon, avenant. Et je trouve Annaëlle très mignonne dans l'évitement (mais, ma grande, faut te bouger, hein... Il va pas te tomber dans les bras sans efforts de ta part).

En tout cas, cela me semble plutôt mal barré pour Annaëlle. Passage obligatoire par la case psy à mon avis. A moins qu'elle n'ait un allié qui la croit. Peut-être peut-elle avoir accès à un fantôme du coin (celui de sa grand-mère ?). En tout cas, ce n'est pas anodin la boîte de sa grand-mère que lui ont transmis ses amis, et Brigitte qui lui parle de sa grand-mère (j'ai zappé des prénoms au passage, oups).

Je file lire la suite !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.