Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Commentaires pour Médée
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.
Reviewer: Clo32 Signé [Signaler ceci]
Date: 03/04/2013 16:54 Title: II

Je commente en retard, mais cette deuxième lecture m'a permis d'apprécier davantage ton texte.
La première fois, j'ai trouvé l'introduction un peu longue, même si les tournures de phrases sont très travaillées. Là, en relisant, j'ai l'impression de lire un poème en prose. Ou un autre genre de texte qui laisse s'échapper cette poésie obscure et fascinante à la fois. (Je dis obscure parce qu'on a du mal à cerner Médée ^^).
Je ne connais pas vraiment le mythe, j'ai entendu des bribes de versions différentes et je m'en veux un peu parce que je ne peux pas apprécier ta réécriture à sa juste valeur. Mais j'ai beaucoup aimé ce deuxième chapitre. On devine la folie, cachée dans le coeur de cette femme, avec cette simple phrase si tranchante et délicieusement glauque.
Bref, j'aime beaucoup et il me tarde de pouvoir lire la suite ^^

Réponse de l'auteur: Je t'avoue que ta réaction est assez l'effet que je cherchais pour Médée. Une femme difficile à cerner, fascinante, obscure. Même si du coup la lecture est un peu compliquée, j'aurais trouvé dommage de vous offrir une Médée sujet-verbe-complément. A part pov Jason, mais quelle souillure ça aurait été !

Si le mythe t'intéresse, tu peux te renseigner assez facilement sur internet. Sinon, basiquement, on considère que Médée est une princesse nièce/la fille/la pupille/la quelque chose de Circé (tu sais, la sorcière d'Ulysse qui a transformé des hommes en cochons). Un jour, Jason débarque avec ses argonaute dans sa ville parce que son père détient la toison d'or, qui est l'objet de leur quête. Son père leur annonce qu'il leur cèdera la toison d'or s'il remplissent une série de tâches impossibles (c'est totalement à la mode dans la Grèce Antique, les tâches soi-disant impossibles) mais Médée, amoureuse de Jason, l'aide et fuit avec lui, prenant son frère en otage, le découpant et laissant ses morceaux à la mer pour que les navires qui les poursuivent aient à ralentir leur course. Ils arrivent dans la patrie de Jason qui se rend compte qu'il a été joué par son oncle et demandé à Médée de le venger. Plus tard, Jason lui est infidèle, elle offre à l'amante une robe qui la brûle (encore un truc qu'on retrouve de temps en temps dans la mythologie) et tue les enfants qu'elle a eus de Jason de ses mains. Puis voilà, folie des grandeurs, Hybris, tout ça, ça s'amplifie façon feu d'artifice.
C'est un personnage extrêmement intéressant parce qu'il est un des personnages féminin les plus "volontaires" (avec Circé) de la mythologie grecque. J'ai un jour lu qu'il serait un substrat d'une société matriarcale antérieure à la civilisation grecque telle que nous la définissons.

En tous cas, merci beaucoup. La suite devrait arriver le mois prochain !

Reviewer: Ocee Signé [Signaler ceci]
Date: 23/03/2013 12:43 Title: II

Il y a quelques petites fautes d'inattention qui m'ont forcé à relire certaines phrases mais globalement, la lecture de ce chapitre était plus fluide pour moi et je reste un peu sur ma faim avec cette très bonne chute.

Réponse de l'auteur: Oh, des fautes ? Si tu les as notées, tu pourrais me les envoyer ? Je les corrigerai avec plaisir ^^

Sinon, une suite est prévue quand j'aurai réussi à l'écrire (j'avoue avoir un peu triché en remettant un texte inachevé ou semi-achevé pour cet atelier...)

Merci pour ton commentaire !

Reviewer: Ocee Signé [Signaler ceci]
Date: 23/03/2013 12:31 Title: I

Norya a très bien retranscrit ce que je ressens sur ce premier chapitre. Les phrases sont travaillées avec un style bien particulier qui demande davantage de concentration que la plupart des textes pour bien les saisir. Du coup, j'avoue que c'est plus dur à lire. Parfois, certaines coulent toutes seules et je les trouve vraiment jolies mais j'ai dû en relire plusieurs et ça alourdit la lecture. Pour la toute première phrase par contre, pour rebondir sur le premier commentaire, je pense que le "des arbres" est correct (il aurait peut-être juste fallu mettre "dont grouillent les entrailles" entre virgules pour que ce soit plus clair ?) Je ne sais pas si ça fait partie du mythe, mais je n'ai pas trop compris le truc avec les vers XD Mais je ne connais que vaguement l'histoire de Médée de toute façon donc je vais aller lire le deuxième chapitre pour voir ce qu'il se passe ensuite...

Réponse de l'auteur: Pour la première phrase, tu as raison, elle est correcte, et j'aurais effectivement pu mettre "dont grouillent les vers" en incise, cela dit, je trouve que ça aurait coupé le rythme dès les premiers mots, j'aurais trouvé ça dommage. Même si effectivement elle est vraiment assez compliquée. Cruel dilemme.
Pour les vers, ils ne font pas partie de l'histoire de Médée. On dit qu'elle est l'élève de Circé, et j'ai essayé d'imaginer une magie "plausible", dans laquelle il faut sentir chaque chose avant d'agir sur elle, et j'ai estimé que c'était le genre de chose qui fascinerait Médée, la vie dans la vie, le répugnant, tout ça, une fois qu'elle en aurait conscience.

Merci pour ton commentaire, j'espère que ça t'aura quand même plu !

Reviewer: Norya Signé [Signaler ceci]
Date: 18/03/2013 19:39 Title: II

Je ne connais pas le mythe d'origine mais ce n'est pas très important, cela m'a permis de le découvrir.
Je sens dans ton style quelque chose de très personnel, quelque chose de très travaillé. Je sens clairement l'expérience de l'écriture dans tes phrases. Ce n'est vraiment pas un style commun.
Du coup, ce n'est pas particulièrement "facile" à lire, ce qui n'est pas un critique négative, je tiens à te le préciser, juste une simple remarque. Peut-être que ton style nécessite plus "d'efforts" pour entrer dans ton univers (simple question jetée en l'air) à moins que ça ne soit le sujet, car j'ai trouvé que le style cadrait bien à cet univers mythologique.

C'est dingue, j'ai beaucoup de mal à écrire une critique sur un tel texte car du coup, je me compare à toi et je me demande à moi-même "mais toi, ne fais-tu pas trop basique, trop simple finalement ?" et évidemment, c'est une question à laquelle je n'apporterai jamais de réponse mais c'est pas le sujet de cette review.

En tous cas, malgré certaines phrases que j'ai trouvé un peu "compliquées", longues (je pense notamment au tout premier paragraphe), je ne peux que te féliciter de ce texte riche. Joli travail...

Réponse de l'auteur: Je crois t'avoir répondu partiellement par mp, mais ce n'est rien, je reprends : déjà, il y a des styles compliqués désagréables comme il y a des styles épurés qui transportent mieux que tout. Le tout, c'est d'être en accord avec son texte, je pense. C'est entre autres pour ça, par exemple, que mon style, ici, est moins "facile" qu'il ne l'est d'habitude. Je trouvais que ça collait bien au personnage de Médée.
Perso, j'aime bien ton style, donc.

En tous cas, merci pour ton commentaire, il me fait toujours autant plaisir (et me donne bien envie de reprendre la suite ^^)

Reviewer: litsiu Signé [Signaler ceci]
Date: 08/03/2013 13:03 Title: I

J'ai lu les deux chapitres... J'ai préféré le second, pour la bonne et simple raison qu'il était plus clair. Il y a des phrases dans tes paragraphes d'introduction que j'ai dû lire deux fois et je ne suis pas encore sûr d'avoir bien compris. XD
Mais j'aime beaucoup l'ambiance, même si on reste collé au mythe, c'est dur et cruel, et j'attends de voir la suite. :)

Réponse de l'auteur: La suite, heuuu... J'espère réussir à la rédiger quand je serai en vacances. J'ai un peu de mal, en fait. Je trouvais que les phrases alambiquées correspondaient bien à Médée et à ça façon de penser, mais c'est vrai que du coup ça complique un peu tout...

Merci pour ton passage !

Reviewer: ErwanMalefoy Signé [Signaler ceci]
Date: 07/03/2013 09:15 Title: II

Ah je vois où on en est xD
Okay donc et bien on va voir comment ça se déroule tout ça ! Après pour le moment j'ai l'impression que ça suit vraiment le mythe d'origine, j'attends de voir si ça reste le cas où si tu vas y apporter une touche plus personnelle ^^
La fin fait froid dans le dos, j'ai pas compris tout de suite, je ne me souvenais plus et puis quand ça a fait "tilt" brrrrr... "Offrez à mon père de récolter son fils", cette bonne femme est vraiment complètement folle @_@ Mais c'est ce qui fait son charme après tout...
Merci pour cette lecture < 3

Réponse de l'auteur: En fait, je reste assez proche des mythes originaux dans mes réécritures. Pas de retournements inattendus ou quoi, ce qui m'intéresse plus, ce sont les interprétations, les causes, les répliques ou certains aspects comme, par exemple, la réplique de Médée dont je suis modestement fan.

Tiens, relire ces critiques me donne envie de me remettre à la suite. Mais c'est le mal, j'ai examen samedi en huit. Merci du coup, ça me motive aujourd'hui comme ça m'a enchantée quand je les ai reçues !

Reviewer: ErwanMalefoy Signé [Signaler ceci]
Date: 06/03/2013 13:15 Title: I

Hum... que dire. Le mythe de Médée est l'un de mes préférés, elle est tellement affreuse, cruelle et folle à la folie. La femme tragique dans toutes sa splendeur, bref.
Je n'ai pas vraiment accroché en fait, ce n'est pas mal écrit, loin de là, mais je n'ai pas vraiment compris à quel moment de l'histoire on se situait. Et en même temps l'histoire n'est pas terminée donc peut-être que la suite me plaira davantage. En fait je reste vraiment sur ma faim x)
Vivement la fin de l'atelier pour que tu postes la suite !

Réponse de l'auteur: Médée *.*
Le premier chapitre se situe au moment de l'arrivée de Jason, le deuxième au moment de la fuite et le troisième, que je n'arrive pas à terminer parce que je ne suis pas satisfaite des deux premiers, aura lieu après, au moment de toute sa splendeur dominatrice et de son effondrement (et donc, comme je suis sentimentaliste et tout ça, je ne vais jamais m'en remettre.)

En fait, du coup, j'envisage plus ou moins de tout reprendre. On verra bien.

Merci pour ton commentaire ! J'espère que la fin te plaira plus quand elle viendra (vu que tu es plus ou moins condamnée à la valider...)

Reviewer: Dedellia Signé [Signaler ceci]
Date: 05/03/2013 23:56 Title: I

Il y avait un bon vocabulaire dans cet écrit, par contre le texte était un "pavé", c'était tout un bloc et c'était assez décourageant à lire. Aussi au début, tu dis "des arbres dont grouille les..." On n'est pas certains du sens de cette phrase. Tu voulais probablement dire à partir des arbres... Dans ce cas, c'est " dès" et pas "des".
On imagine bien l'histoire avec les mots choisis...
Bonne continuation!

Réponse de l'auteur: Pour ma première phrase, je suis sûre de moi ^^ : "Depuis les/Hors des/A partir des arbres (dont grouillent les entrailles) s'étire une ombre" -> Une ombre s'étire des arbres. J'ai juste inversé et rajouté des compléments, ce qui complique un peu la phrase, en effet. Désolée si c'est trop et si tout le texte te semble indigeste. J'espère que tu auras quand même un peu apprécié.

Merci pour ta lecture et pour ton commentaire !

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.