Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Des jours et des vies par Lyssa7 | Déconseillé - 12 ans

Libre de droits

 

Les mots coulent, découlent,

Et leurs vies s'effilent, défilent.


Recueil de textes des Nuits HPF et des jeux d'écriture sur le discord HPF



Catégorie(s) : Contemporain, Société, Textes engagés | Série : Aucun
Chapitres: 3 | Terminé : Non
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle
Nombre de mots: 1754 | Lu 305 fois
Publié le 26/01/2021 | Mis à jour le 09/02/2021

1. Douce tristesse - La croix et la bannière par Lyssa7 [Commentaire(s) - 1] (690 words)

Bonsoir !

J'ai enfin décidé de commencer ce recueil avec quelques textes originaux écrits durant les Nuits HPF qui ont lieu tous les mois sur le forum et d'autres textes qui ont été écrits à l'occasion des ateliers et jeux d'écriture sur le discord HPF.

Les textes des Nuits HPF sont écrits en une heure sur un thème, une image, ou une contrainte (lors des Nuits insolites). Ceux des Jeux d'écriture sont, eux aussi, écrits en une heure et sont centrés autour d'une thématique ou d'un jeu lancé pour la soirée (je vous en préciserai les termes à chaque fois).

Pour les deux premiers, il s'agissait de l'atelier écriture animé par Fleur d'épine le 7 janvier 2021. Il fallait écrire son texte en fonction de deux citations données, et les placer au début, pour la première, et à la fin du texte, pour la seconde. Les voici :

Douce tristesse (20h) :

« Sur ce sentiment inconnu, dont l'ennui, la douceur m'obsèdent, j'hésite à apposer le nom, le beau nom grave de tristesse.» Françoise Sagan, Bonjour Tristesse

« A nous deux maintenant » Balzac (dernière phrase de Rastignac)

La croix et la bannière (21h) :

"Un jour, j'ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée." (Le confident, Hélène Grémillon)

"Il vient de recevoir la croix d'honneur." (Madame Bovary, Gustave Flaubert)

2. Le secret d'un mariage réussi - Le trésor de l'oncle George par Lyssa7 [Commentaire(s) - 0] (684 words)

Bonjour !

Cette fois, je vous présente deux textes issus de la Nuit Insolite du 6 novembre 2020.

Le secret d'un mariage réussi (22h) :

Défi stylistique : Utiliser un mot/une expression en patois que vous aimez bien (mon texte en est totalement impégné xD)

Le trésor de l'oncle George (23h) :

Défi scénaristique : Votre personnage découvre un carnet/journal de l'un de ses ancêtres.

3. Coquelicot - Pivoine - Asphodèle par Lyssa7 [Commentaire(s) - 0] (380 words)

Bonjour !

Me revoici pour vous proposer trois courts textes sur la symbolique des fleurs tirés d'un atelier d'écriture animé par Fleur d'Epine le 25 janvier 2021.

J'ai choisi d'en faire des portraits, un peu comme si ces fleurs étaient des jeunes femmes définies par ces symboliques.

LE COQUELICOT

Le coquelicot est une fleur dont les significations sont subtiles. En effet, cette fleur sauvage d’un rouge vif marque l’apaisement quand nous avons besoin de consolation. Elle exprime également une ardeur timide voire inconstante.

LA PIVOINE

À l’époque des civilisations anciennes, les grecs s’étaient déjà aperçus des vertus de la pivoine pour traiter l’épilepsie, pour favoriser l’expulsion du placenta après l’accouchement ou pour régulariser les règles. Il y a aussi une légende qui parle de la nymphe Péone, celle qui avait enfreint les règles de la pudeur s’est transformée en cette fleur pour cacher sa honte.

L’ASPHODÈLE

Pour les Grecs et les Romains, les asphodèles, liliacées aux fleurs régulières et hermaphrodites, sont toujours liées à la mort. Fleurs des prairies infernales, ils sont consacrés à Hadès et Perséphone. Les Anciens eux-mêmes ne savaient guère pourquoi il en était ainsi et cherchaient à couper ou même à corriger ce nom pour lui faire signifier champ de cendres ou les décapités, c'est-à-dire, mystiquement, ceux dont la tête ne commande plus aux membres, ne dicte plus de volontés. On en tire aussi de l'alcool. L'asphodèle symboliserait la perte du sens et des sens, caractéristique de la mort. Bien que les Anciens lu aient prêté une odeur pestilentielle - sous l'influence peut-être d'une association avec l'idée de mort - le parfum de l'asphodèle s'apparente à celui du jasmin.