Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes :
Coucou !

Alors je ne mets pas les contraintes ici mais de toute façon ça n'a pas d'importance, je n'ai pas écrit de la main gauche (enfin si 85 mots ! Plus tous les t,r,e,a,s,d,g,c et espaces du texte).

Bonne lecture !
Bienvenue ! Bienvenue pour notre troisième émission de « Guide maladroit, Destination incroyable » !

– Cher Guide Manu, que pouvez-vous nous dire sur la destination d’aujourd’hui ?
– Et bien, chère Sophie, nous nous dirigeons en ce moment même vers Gauchland, le pays de l’égalité absolue. Nous sommes en train de survoler la réserve naturelle de GocheGanas et ne devrions pas tarder à apercevoir un éléphant et surtout les frontières de notre destination. Gauchland est un pays extraordinaire et j’ai hâte de vous le faire découvrir.
– D’où vient le nom de Gauchland ?
– Les ethnologues ne sont pas certains à ce sujet mais il paraît qu’une mutation génétique a déplacé le cœur des habitants de ce pays vers la gauche.
– Tu veux dire que leur cœur n’est pas au même endroit que chez nous ?! Mais c’est incroyable !
– Mais ce pays recèle de bien plus de mystères, ma chère amie. C’est ce qui en fait une destination incroyable ! Rejoignez-nous tous dans « Guide maladroit, Destination incroyable », aujourd’hui à destination de Gauchland !
L’hélicoptère de Manu se pose sur un terrain vague en plein centre de la capitale de Gauchland. A droite, s’élève l’université gauche, à gauche la salle citoyenne. Au-dessus de la porte de ce bâtiment dont toutes les personnes cultivées connaissent l’importance dans l’idéologie gauche, s’inscrivent les mots lourds de sens :
« La papaye ne mange pas des loups »

Abasourdi par la puissance de cette citation du célèbre philosophe Emmanuel Gauche, Manu glisse sur une peau de banane en descendant de son hélicoptère. Il atterrit devant les pieds d’une jeune femme qui l’aide à se relever.

–Merci beaucoup, mademoiselle, se confond-t-il.
– Camarade ou Gaudiche à la limite, le reprend-t-elle en soulevant un sourcil bien tracé. Je suppose que vous ne venez pas d’ici ?
– En effet, Manu est ravi de pouvoir aborder son sujet de prédilection : lui-même.
Pour des raisons de temps d’émission nous avons coupé ce passage au montage.
– Mais dehors, c’est l’apocalypse, expose la jeune femme qui s’est présentée sous le nom de Gauchline. Les zombies dévorent les cerveaux des capitalistes et les momies enterrent les mains et les pieds gauches.
Plan sur les éléphants de la réserve naturelle qui boivent tranquillement dans un étang, puis retour aux rues vides de la capitale.
– C’est pour cela que nous sommes quasiment les seuls dehors ? aborde maladroitement le sujet Manu.
– Non, non, c’est juste l’heure des Tamagotchi. J’ai pris du retard sur mon plan de cinq ans donc j’ai dû confier Gochutchi à Marie-Gauche, c’est ma meilleure amie, pour travailler davantage.
– Pouvez-vous nous parler de votre pays et de vos habitudes ?
– Nous partageons tout, nous dévoile fièrement Gauchline, étudiante en droit gauche. Tout le monde possède tout. Et comme personne n’a rien, tout le monde n’a rien. Nous vivons ainsi dans l’égalité et l’harmonie.
– Vous voulez dire qu’il n’y a pas de propriétés privées ?!
– Des quoi ? Taisez-vous, je ne veux pas être arrêtée par les Gochi !
Une fois de plus, notre guide gauche a réussi à braquer une pauvre interviewé innocente en posant les mauvaises questions. Retournons au studio pour la suite du programme. A la semaine prochaine pour un nouvel épisode de « Guide maladroit, Destination incroyable » !
Note de fin de chapitre:
Alors ?
(c'est la faute à Fleur tout ça -->)
Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.