Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

- Taille du texte +

Notes d'auteur :

21e thème = torture

 

 

J’ai failli ne rien écrire ici. Parce que tout ce recueil est une torture. Tout ce que je m’ouvre le cœur pour expulser la peine est une torture. Tout ce qui me ramène à toi est une torture. La vie est une torture. Ma vie sans toi est une torture. Ton indifférence est une torture. Mon acharnement à feindre est une torture. L’idée de me rapprocher de toi par ce biais tordu et futile est une torture. Le manque de toi est une torture. La perspective de ne plus jamais te parler est une torture. Mais la vie à tes côtés est aussi une torture.

Tout est torture depuis que je t’ai rencontrée. Alors mes amis Alcool, Lorazepam, Prozac, Laroxyl & co m’accompagnent, et comme si ce n’était pas suffisant, les larmes et les crises de panique aussi. Je ne sais pas pourquoi, comment tu es entrée dans mon cœur avec autant de force et de vigueur, mais j’ai l’impression que la torture ne cessera jamais. Tout comme ce recueil qui se répète et se répète. Comme les mêmes mots qui reviennent. Comme la tristesse qui ne se renouvelle pas. Comme les chansons de Barbara. 

 

 

Vous devez vous connecter (vous enregistrer) pour laisser un commentaire.