Lien Facebook



En savoir plus sur cette bannière

Nom sur le Héron : Xuulu [Contacter]
Prénom :
Membre depuis : 04/05/2020
Statut : Membre
Bio:

Sexe: féminin
[Signaler ceci]
commentaire de Xuulu
Frénésie par Lyssa7 Interdit - 18 ans [Commentaire(s) - 12]

Libre de droits

 

Il y avait toujours eu Rose, François, et leur attirance un peu trop flagrante. 

 

Participation au concours "Coincés" d'Alrescha



Categories: H/F, Romance | Series: Coincé(s) Concours PWP
Complet : Oui | 1 chapitre | 1613 mots | Lu 62 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 31/03/2020 | Mis à jour le : 31/03/2020 [Signaler ceci]
Reviewer: Xuulu Signé
Date: 04/05/2020 Title: Chapitre 1: Frénésie

Hello !

Cela n’engage que moi, mais je ne suis pas très attirée par les relations d’amour/haine, tout simplement parce que je ne fonctionne pas comme ça, alors c’est difficile pour moi de me projeter !

Le moment érotique lui-même m’a étonnée : j’ai eu l’impression qu’ils étaient directement passés du baiser à l’orgasme. Je n’ai pas bien compris leur position non plus : comment François peut rapprocher Rose de lui si elle est dessous ?

Je trouve en revanche ce PWP très bien écrit, en particulier l’attention porté aux détails (la cicatrice, le grain de beauté, le « long baiser humide »…).

Bonne chance pour la suite !

Dans la bulle par Lsky Interdit - 18 ans [Commentaire(s) - 13]

Texte PWP écrit dans le cadre du concours "Coincés" d'Alrescha.

Quelques précisions :
-Les personnages ne peuvent pas sortir de l’endroit où ils sont (vous choisirez le lieu),
-S'ils sont deux, les personnages peuvent parler de ce qu'ils feront lorsqu'ils sortiront,
-Si votre personnage est seul, ses projets doivent être évoqués,
-En couple ou non, amis ou non, c'est vous qui décidez !
-Vous pouvez choisir vos OCs si vous en avez,
-Vous pouvez écrire un slash (relation entre deux personnages de même sexe),
-Vous pouvez écrire sur un plaisir solitaire.
-Votre texte devra compter un minimum de 500 mots.



Categories: Autres couples (non-binaire, polyamour, multirelations…), Contemporain, Projets/Activités HPF, H/F | Series: Coincé(s) Concours PWP, Recoincé(s) PWP
Complet : Oui | 2 chapitre | 3349 mots | Lu 82 fois
Avertissement: Scènes érotiques
Langue: Aucun
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 20/04/2020 | Mis à jour le : 14/01/2021 [Signaler ceci]
Reviewer: Xuulu Signé
Date: 04/05/2020 Title: Chapitre 1: Dans la bulle

Hello!

J'étais un peu sceptique au début par l'ambiance trash que je connais très mal (oui je suis si sage) et à laquelle j'avais pas accroché dans Bleu presque transparent, mais ça m'a totalement donné envie de le relire. Finalement, la scène de sexe s'intègre parfaitement dans cette ambiance, et les sculptures font totalement rêver.

J'ai adoré le mec qui capte direct qu'il y a au moins une meuf qui est pas là pour lui, et les sculptures et le gode servant d'éléments phalliques qui viennent comme rééquilibrer les trois meufs et le mec. Je trouve cette fluidité vraiment intelligente et fine.

Bravo pour la scène de sexe équilibrée (à 4 fallait le faire) et précise. Je ne suis pas pour l'originalité à tout prix, mais j'aime quand la fiction n'aplatit pas la réalité, qui comporte tellement de possibilités si cool qui nous rendent heureux d'être en vie, et là, j'ai l'impression que tu lui as plutôt rendu hommage, donc c'est parfait. Bravo!

Réponse de l'auteur: Coucou, merci beaucoup ! Comment peut-on ne pas aimer Bleu presque transparent ? Ahah, non mais j'avoue que l'ambiance est particulière et que je m'en suis servie ici. Tu me diras ce que tu as pensé de ta seconde lecture ! Ahah oui, ce détail me tenait à cœur (Ednée qui repousse Arsène) car je ne souhaitais éviter à tout pris l'impression d'un fantasme mascu où un gars a trois meufs pour lui ! Merci de m'avoir lu et commenter :D

Alia aime passer de longues heures dans les papeteries.
Tom est un vendeur un peu tête en l'air.

 

Participation au concours Coincé(s) d'Alrescha

 

Crédit image : Radek Homola sur Unsplash
(libre de droits)

 



Categories: Romance, Projets/Activités HPF, H/F | Series: Coincé(s) Concours PWP
Complet : Oui | 1 chapitre | 1208 mots | Lu 53 fois
Avertissement: Scènes érotiques
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 24/04/2020 | Mis à jour le : 24/04/2020 [Signaler ceci]
Reviewer: Xuulu Signé
Date: 04/05/2020 Title: Chapitre 1: Chopé(s) entre deux rayons

Salut Mikoshiba,

J’ai bien aimé la rapidité du début de ton texte, je trouve que cela l’a fait gagner en efficacité. Bravo pour avoir justifié qu’Alia avait remarqué qu’il n’y avait pas de système d’alarme, j’ai haussé les sourcils en voyant ça puis j’ai trouvé que ta justification se tenait !

Pour ce qui est de la scène de sexe en elle-même, je regrette justement sa rapidité. Ce n’aurait pas été trop longuet de rajouter quelques phrases sur leur attirance mutuelle au moment où ils vont se sauter dessus. Je comprends bien qu’ils sont pressés et qu’ils ont très envie, mais tu ne laisses pas assez de temps au lecteur/à la lectrice pour s’installer vraiment dans la scène. Je suppose que c’est toute la difficulté quand on écrit un « quicky » comme ça.
J’ai bien aimé la chute, ça m’a fait rire d’être laissée sur ma faim, tout autant que les personnages !

Tour d'ivoire par Shaman Interdit - 18 ans [Commentaire(s) - 10]

J’aurais bien continué à troquer un peu de ma sobriété, mon intégrité et ma fragilité contre ce vide affectif qui faisait s’effondrer mes entrailles. Mon cerveau malade en a décidé autrement. Il a décidé que l’angoisse du monde extérieur prendrait le dessus sur les plaisirs de la vie.

 

 

 

Participation au concours Coincé(s) d'Alrescha



Categories: Concours, H/F | Series: Coincé(s) Concours PWP
Complet : Oui | 1 chapitre | 2298 mots | Lu 53 fois
Avertissement: Scènes érotiques
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 24/04/2020 | Mis à jour le : 24/04/2020 [Signaler ceci]
Reviewer: Xuulu Signé
Date: 04/05/2020 Title: Chapitre 1: Tour d'ivoire

Coucou !

J’ai été gênée par la construction de quelques phrases, comme « En attendant les deux minutes d’ascension nécessaires pour atteindre le quatrième étage, je jette un rapide coup d’œil… » et « Une fois assise à côté, il me serre dans ses bras avec une douceur infinie. » Grammaticalement, on a l’impression au début des phrases que c’est la narratrice le sujet, alors qu’en fait c’est Matthew !

Par contre, certains détails sont bienvenus, comme par exemple les mains blanchies par la plonge ou la narratrice qui doit utiliser sa deuxième main pour enlever le caleçon : ce sont de petits détails qui ajoutent de la vraisemblance. J’aime bien aussi les touches sur l’état d’esprit de la narratrice, j’ai eu un peu de mal à les collecter pour en faire un tout cohérent mais à la fin tout s’est emboîté : le titre, la sale tête du début, la brutalité du sexe.
Bonne chance !

 Image libre de droit.

 

Participation au concours PWP "Coincé(s)" proposé par Alrescha.



Categories: Romance | Series: Coincé(s) Concours PWP
Complet : Oui | 1 chapitre | 2741 mots | Lu 74 fois
Avertissement: Scènes érotiques
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 30/04/2020 | Mis à jour le : 01/05/2020 [Signaler ceci]
Reviewer: Xuulu Signé
Date: 04/05/2020 Title: Chapitre 1: Mon coloc, son stock de capote et moi

Coucou Mary-m !

J’ai bien aimé le début du texte, ce côté « post-apocalyptique » un peu décalé !

Le « dirty talk » ne me dérange pas, même si je le trouve parfois un peu artificiel. Je trouve que tu pourrais aussi élaguer ou améliorer quelques phrases qui me paraissent un peu redondantes ou superflues (« je profite de cet état de plénitude dans lequel je suis si bien », « J’ai envie de lui demander de se taire pour me laisser profiter, mais je ne dis rien. »).

De mon côté, j’ai trouvé que le cadre de confinement et de coloc sexy comme solution de repli fonctionnait plutôt bien, c’est exactement le genre de pensées que beaucoup ont en tête en ce moment…

Bon courage pour le concours !

Point de non-retour par Pimy Interdit - 18 ans [Commentaire(s) - 11]

Crédits image : DemetrPaints sur DeviantArt

Seong-min est un garçon calme et studieux, parfois un peu trop sérieux. Jin-woo est insouciant et rieur, parfois un peu trop démonstratif. Ils sont amis depuis des années, mais il ne suffit que de quelques heures pour que tout change entre eux.

 

Participation au concours d'Alrescha, Coincé(s).



Categories: Romance, Projets/Activités HPF | Series: Coincé(s) Concours PWP
Complet : Oui | 1 chapitre | 3861 mots | Lu 36 fois
Avertissement: Scènes érotiques
Langue: Français
Genre Narratif: Aucun

Table des matières

Publié le : 01/05/2020 | Mis à jour le : 01/05/2020 [Signaler ceci]
Reviewer: Xuulu Signé
Date: 04/05/2020 Title: Chapitre 1: Chapitre 1

J’adore j’adore ton texte ! Il est émouvant, beau et juste super naturel.
Au début, j’ai été déstabilisée par le fait que Seong-min ne semble pas d’accord : je me suis demandée comment tu allais faire pour le rendre finalement consentant, et j’ai trouvé ensuite que tu t’en étais hyper bien sortie, l’équilibre entre le consentement et la timidité est juste parfait, c’est hyper doux et mignon ! La tension montait bien, des deux côtés j’avais l’impression, mais la transition vers l’acceptation de Seong-min était délicate et tu l’as vraiment bien gérée. Jin-woo ne force pas du tout, quand tu dis par exemple « Il sait que ce n'est qu'une question de secondes avant que celui-ci ne s'écarte et ne remette de la distance entre eux, alors il profite simplement de l’étreinte. » J’adore quand Seong-min repousse Jin-woo parce qu’il a pu sentir qu’il lui plaisait aussi. C’est si naturel et compréhensible ! Leur conversation ensuite est parfaite aussi. Je les imagine super bien là, tous les deux, timides mais attirés l’un par l’autre.
Encore une petite citation d’un détail que j’ai trouvé tout simple et efficace : « Sur le flanc, sa tête soutenue d'une main, Jin woo l'observe. » Je m’imagine tellement bien la scène ! Le sexe à proprement parler est lui aussi doux et naturel, mais aussi excitant. C’est juste un dosage magique, alors bravo !!

Les enfants perdus par Lyssa7 Déconseillé - 12 ans [Commentaire(s) - 29]
Ancienne sélection flamboyante

Illustration par Muszka sur DA

 

“ Chaque fois qu'un enfant dit : « Je ne crois pas aux fées », il y a quelque part une petite fée qui meurt. ”

J. M. Barrie

 

Réécriture de Peter Pan pour le concours RedynaMYTHEr de Fleur d'épine



Categories: Réécriture, Tragique, drame, Conte, Fable, Mythologie, Projets/Activités HPF | Series: RedynaMYTHEr [Concours]
Complet : Oui | 5 chapitre | 12176 mots | Lu 12514 fois
Avertissement: Aucun
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 23/05/2020 | Mis à jour le : 30/11/2020 [Signaler ceci]
Reviewer: Xuulu Signé
Date: 24/12/2020 Title: Chapitre 1: Prologue : Portrait de famille

Salut Lyssa!

Bravo pour avoir mené à bout cette réécriture, il manquait ce dernier chapitre pour la parachever :)

J'ai bien aimé l'univers du conte que tu as conservé, et l'ambiance générale d'opposition entre les deux mondes me plaît beaucoup.

Peter Pan, dans ton histoire, est très proche de la version originale du personnage, je te conseille la petite vidéo "La sombre histoire de Peter Pan" sur France Culture, si tu ne la connais pas! On voit que Peter Pan est égoïste, meurtrier, et j'ai aimé retrouvé des traits semblables chez ton personnage.

Bonne chance pour le concours!

Notre Dame par Lsky Interdit - 18 ans [Commentaire(s) - 39]

Participation au défi « RedynaMYTHEr » de Fleur d’épine

…avec une réécriture de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo à l'époque contemporaine, publiée en plusieurs chapitres.

J’ai gardé le (très) gros de la trame principale en suivant le plan du récit de ce cher Hugo en l’adaptant à un format contemporain et surtout plus court. Je me suis amusée à mixer un langage un peu châtié, que Victor Hugo parodiait lui-même en plaçant son récit au Moyen-Âge et en prêtant des expressions étranges et déjà désuètes pour lui, et un langage très « simple, basique » comme dirait l’autre. C’est un peu un jeu de cacophonies langagières.

J’ai donc changé les noms, différents détails, mais j’espère qu’on reconnaît tout de même. Je n’ai pas changé les caractères – ou si peu – pour ne pas dénaturer les actions que je n’ai fait que transposer.

J’ai utilisé des personnages secondaires mais essentiels de la version d’Hugo qui n’apparaissent pas forcément dans les adaptations les plus connues. Ceci dit, j’ai fait une Cour des Miracles sans réel visage, composée d’ombres, alors qu’il y a quelques noms et personnages haut en couleur là-dedans, mais mon but n’était pas de faire un texte trop long.

Pourquoi avoir choisi ce texte – un bien gros morceau, je l’avoue – alors que j’avais mille autres idées qui se bousculaient aux portes ? Eh bien, tout d’abord, cette histoire m’a longtemps fascinée, et me fascine encore. Bien évidemment, je l’ai d’abord connu par le Disney, qui est mon préféré et que j’ai dû voir des centaines de fois, même adolescente et même plus tard encore. Je retrouve aujourd’hui toutes les émotions qui m’avaient émue dans les musiques ou les intertextes. Plus tard, quand j’ai lu le livre, j’ai trouvé un enchantement différent car le livre renferme pas mal de situations malsaines qui ont été brouillées par les diverses adaptations, mais qui sont aussi fascinantes que repoussantes dans la complexité de l’âme humaine. Alors, bien sûr, je n’ai pas la prétention d’être Hugo mais j’espère réussi à avoir créé un écho jusqu’à nous, sans le romantiser à outrance, pour une fois.
Il est vrai que je n'avais pas DU TOUT anticiper la tâche qui m'attendait...

En italique, sont les phrases directement empruntées à l’auteur, hommage et fil rouge.

Enfin, je tiens à remercier infiniment Xuulu pour son temps et sa patience pour ses relectures pertinentes et attentives, c’est grâce à elle que vous allez pouvoir lire un texte qui tient la route dans un français irréprochable. MERCI !!!

J’espère que la lecture vous amusera autant que l’écriture a fait ma joie, surtout, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.



Categories: Réécriture, Contemporain, Concours, H/F | Series: RedynaMYTHEr [Concours]
Complet : Non | 16 chapitre | 21604 mots | Lu 224 fois
Avertissement: Scènes érotiques
Langue: Français
Genre Narratif: Nouvelle

Table des matières

Publié le : 25/05/2020 | Mis à jour le : 26/11/2020 [Signaler ceci]
Reviewer: Xuulu Signé
Date: 14/02/2021 Title: Chapitre 1: I

Coucou!

Effectivement on a ici un énorme déluge d'informations d'un coup, qui montre la puissance de ton imagination et prouve que ce projet pourrait totalement monter à 300 pages haha!

J'adore le feuilletage chronologique entre vrai Moyen Age, le Moyen Age fantasmé de Victor Hugo, son roman du XIXe et la modernité que tu y injectes.



Réponse de l'auteur: Hello ! Ahah, oui c'est trop ça, la première partie j'étais encore grave dans le déni. "Allez, dix pages, ça passe !" Ah oui, j'ai essayé de faire ce clin d'oeil, qu'on ait conscience qu'on se rit des époques.

Reviewer: Xuulu Signé
Date: 14/02/2021 Title: Chapitre 2: II

Tu poses très bien Hélios ici, qui est vraiment à gerber mais dont on comprend bien la petite logique.

L'approche de Quasimodo est peut-être décrite un peu trop rapidement, certes on connaît un peu la figure qu'il est mais il ne serait pas de trop, je pense, d'ajouter une description de lui effrayante.



Réponse de l'auteur: Hello ! Oui, je ne savais pas trop où aller, il est vrai, par rapport à Casimodo qui est complexe. Je ne voulais pas qu'on en ait peur ou qu'on le déteste d'emblée... Car la vraie part monstrueuse se développe finalement au contact de la société. Mais oui c'est à reprendre dans une version plus longue ahah J'ai pris un graaaaand plaisir à taper sur les mascus avec Helios ! ;)

Reviewer: Xuulu Signé
Date: 14/02/2021 Title: Chapitre 3: III

C'est un chapitre court et efficace qui réancre ton histoire dans le texte-source d'une manière super habile!



Réponse de l'auteur: Merci ! Il en fallait bien certains un peu concis pour qu'on ne se perde pas trop !

Reviewer: Xuulu Signé
Date: 14/02/2021 Title: Chapitre 4: IV

Pour le coup je pense qu'on aurait possiblement ici besoin d'une entorse à la progression d'Hugo que tu dis suivre: ce chapitre trouverait probablement mieux sa place au moment où tu parles de Claude pour la première fois et donc avant l'épisode de gênance entre Quasimodo et Magarisa. ça nous aiderait à mieux situer Quasimodo, je pense.

Sinon, la description de l'hypocrisie du Burning Man est ici super cool!



Réponse de l'auteur: Oui, j'y ai totalement pensé quand tu m'as dit "Quasimodo mériterait d'être plus monstrueux." mais en fait c'est ce passage qu'il faudrait y mettre. Je ne suis pas à une entorse près ahah

Reviewer: Xuulu Signé
Date: 14/02/2021 Title: Chapitre 5: V

J'adore ta description et ton regard critique sur le fonctionnement des réseaux, des buzzs et des appels au harcèlement qui ont effectivement lieu régulièrement, ça engendre toute une réflexion plus large sur l'éthique du virtuel et l'anonymat en ligne.



Réponse de l'auteur: Oui, voilà, je me suis dit "bon, c'est tous des tarés dans Notre Dame" comment la folie de ces personnages (qui révèlent une certaine horreur de l'humanité) se manifestent dans notre réalité ? Les réseaux sociaux devaient absolument y être ahah

Reviewer: Xuulu Signé
Date: 14/02/2021 Title: Chapitre 6: VI

Aaaah c'est sûr que chez Hugo comme chez toi, les personnages féminins ne sont pas plus gâtés que les masculins!

Quelle cruche que cette Lysbeth, presque autant que Magarisa haha

Je suppose que c'est dû à son éducation, au rôle qu'elle s'est préparée à endosser depuis son enfance...? Peut-être que tu pourrais développer un peu davantage cette idée.



Réponse de l'auteur: Oui ! Parce qu'autant Magarisa c'est la "jeunesse", "la victime" etc. Autant Lysbeth, je ne sais pas d'où vient cette volonté prête à tout aujourd'hui. Quand HUgo écrivait ou fantasmait le Moyen Age, évidemment... Mais aujourd'hui, surtout qu'elle est aisée, elle vit au coeur de Paris... Même en la faisant venir d'une famille pieuse, les filles d'aujourd'hui ont moins d'enjeux que celles d'hier à rester avec un c*nnard.

Reviewer: Xuulu Signé
Date: 14/02/2021 Title: Chapitre 7: VII

Tout a été dit dans les commentaires précédents: tu montres une super habileté pour le rapprochement christianisme et tantrisme, et les enjeux de la société moderne avec racisme et divers mouvements de pensées qui s'affrontent sont ici très bien montrés.



Réponse de l'auteur: Grâce à ta super relecture ;) "Non, Lsky, on comprend pas, là, je te connais mais non on peut pas dire ça comme ça, sinon ça veut dire l'inverse !"

Reviewer: Xuulu Signé
Date: 14/02/2021 Title: Chapitre 8: VIII

Haha ton explication sur les rapports entre Esmeralda/Magarisa et les hommes dans le commentaire précédent m'a bien fait rire.

Je trouve que ton adaptation telle qu'elle est a aussi son charme, la question de la virginité étant quand même encore très présente dans beaucoup de pays et même en France chez les catholiques.

Mais c'est vrai que de faire de Magarisa une femme aux multiples amants pourrait aussi être intéressante. A creuser!



Réponse de l'auteur: Oui, mais justement, on pourrait ainsi avoir l'opposition Lysbeth qui reste très sage et Magarisa aux multiples amants. Après, je prends le risque de créer l'opposition la Vierge et la Putain, ce que je ne veux surtout pas. Ou, en creusant le personnage de Lysbeth, dire qu'elle aussi joue les Madame Bovary ? à réfléchir.